leral.net | S'informer en temps réel

Jeunesse et Renaissance Africaine : je dédie cette partie de ma réflexion sur : « Jeunes du Sénégal : entre acquis et défis » au Grand Intellectuel Africain, à un des chantres de le plus en vue de la Renaissance Africaine : le Président Abdoulaye WA

En ce début de troisième millénaire, nous constatons que l’Afrique est un continent mal parti. Sur tous les indicateurs de développement, sa situation est préoccupante et pousse même certains sceptiques à se poser des questions sur son avenir. Face à cette situation, l’inertie de tout africain est regrettable, celle d’un intellectuel blâmable, et celle de la jeunesse panafricaine condamnable. Parce qu’un peuple ne voit son salut que s’il trouve dans la détermination de sa jeunesse la volonté inébranlable de brandir le flambeau de son unité, de sa liberté et de sa créativité.


Rédigé par leral.net le Lundi 17 Septembre 2012 à 05:13 | | 8 commentaire(s)|

Jeunesse et Renaissance Africaine : je dédie cette partie de ma réflexion sur : « Jeunes du Sénégal : entre acquis et défis » au  Grand Intellectuel Africain, à un des chantres de le plus en vue de la Renaissance Africaine : le Président Abdoulaye WA
Ainsi, forts de ce sentiment, au moment où certains véhiculent que la jeunesse africaine ne pense qu’à envenimer l’image d’un continent déjà « maudit », d’un continent « mal parti », d’un continent que certains peignent comme sans avenir ; nous avons jugé nécessaire, voire indispensable, de rompre notre silence. Au nom de tout une génération, celle qui n’a connu ni colonisation ni assimilation ; celle qui est née africaine, qui a grandi africaine et, qui n’a et n’aura de comptes à rendre qu’aux Africains ; celle qui est convaincue que l’Afrique peut, doit et va s’en sortir grâce aux capacités et aux compétences des Africains ; celle qui a la vocation et la conviction de se donner jusqu’à son dernier souffle, pour l’intérêt général de l’Afrique et des Africains, le triomphe de la Renaissance Africaine.

C’est cette Renaissance Africaine, qui est la sève politique et géopolitique du NEPAD (Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique), traduisant une volonté unanimement affirmée des dirigeants du continent de penser et d’agir africain.
La mémoire de l’Afrique, berceau de l’humanité et berceau de la civilisation, nous dit clairement que l’Egypte pharaonique, le Carthage ainsi que la ville de Tombouctou à l’apogée de l’Empire du Mali, n’avaient bâti leur grandeur qu’en puisant dans leur génie propre. Nos ancêtres ne comptaient que sur eux-mêmes et géraient l'Afrique, au temps de son rayonnement, à notre image et conformément à nos valeurs.
Cela illustre l’urgence de la Renaissance Africaine comme idéologie et justifie notre choix, parce que le salut de l'Afrique a toujours été de puiser dans son originalité. Et nous devons plus que de la lumière à nos peuples, en ce début de troisième millénaire.
Dès lors, la Renaissance Africaine, fondée sur notre souveraineté et notre désir de prendre notre destin en mains afin de changer nos pays et notre continent, est un retour en nous-mêmes, une interrogation de notre passé rayonnant, un rétablissement de notre conscience historique, dans le but d'offrir à nos peuples la solution la plus conforme à nos aspirations.

Elle se définit alors comme «, d’une part, le choix d’un peuple dispersé aux quatre coins de la terre, d’un peuple dont le continent est morcelé par l’histoire, d’un peuple dont on a, pendant des siècles, arraché la liberté et entaché la dignité, de renouer pour toujours avec ses racines, avec lui-même. Et, d’autre part, le choix de peuples unis par l’histoire, unis par l’espace et unis par le destin, de se forger une Afrique nouvelle : une Afrique démocratique, pacifique, unie, fraternelle et travailleuse pour son développement ».
Conformément aux exigences de nos sociétés et du monde dans lequel nous évoluons, elle repose sur quatre cercles que sont le Fraternalisme, le Continentalisme, la Bonne Gouvernance et le Travail.
Majoritaires dans la composition des populations, les jeunesses africaines sont attendues pour prendre une part active aux combats pour relever les défis du développement de l’Afrique et donc de la réalisation de la Renaissance Africaine.
A cet effet, la jeunesse cessera ainsi de se poser comme variable isolée du processus de mise en œuvre de notre émancipation, pour se révéler à la fois comme enjeu et acteur opposant le développement au sous-développement. L’effort de stimuler une telle expertise suggère aux dirigeants africains et à l’échelle continentale, la définition d’un cadre normatif des méthodes d’implication des populations juvéniles.
Cette structuration pour des conquêtes multisectorielles, tout en se posant avec acuité, doit servir de support à son implication effective pour le sursaut d’une Afrique renaissante.
Il s’agira d’une manière générale d’aiguiser son sens de la responsabilité, de capitaliser sa disponibilité et de guider ses capacités de mutation, vers une participation autonome et responsable à l’œuvre de construction continentale.
Ce nouvel élan qui fonde sa philosophie sur des procédés stratégiques de mobilisation de la jeunesse africaine autour des préalables de développement, a précisément pour vocation de combler une lacune devenue évidente.
A cet effet, l’adoption de la Charte africaine de la jeunesse est alors une justification éloquente de la prise en compte de plus en plus confirmée de la jeunesse par l’Union Africaine.
C’est aussi là tout le sens de l’appel de Son Excellence Monsieur le Président Abdoulaye WADE, à l’occasion de l’inauguration du Monument de la Renaissance Africaine, je le cite : « A toute la jeunesse africaine, terreau fertile des espérances surgies de l’Union africaine, j’ai voulu montrer qu’il existe en Afrique assez de ressources spirituelles, intellectuelles et morales pour sous-entendre notre volonté d’édifier une nation forte, démocratique et prospère ».

Abdoulaye SECK
Tél : 00221775414403
Ancien CT au Ministère de la jeunesse
Ancien CT à la Présidence de la République
Mail : laillesec@yahoo.fr



1.Posté par alp le 17/09/2012 05:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Arrete de rever et ouvre les yeux ce n'est pas avec cette poesie que l'afrique se developpera.

2.Posté par Copa le 17/09/2012 06:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'adhére à ce texte et j'adore Abdoulaye Wade

3.Posté par merci le 17/09/2012 08:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces ouvrages changeront votre vie. Comment faire l’amour toute la nuit ? Comment séduire et faire tomber toutes les femmes ? Prix promotionnel, 2500 F/pièce, envoi rapide et discret par email. Succès garanti : 77 230 48 52 professeurjuan@gmail.com

4.Posté par solution au lit le 17/09/2012 08:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Spammeurs sur leral.net : Solange Massage, Chérif Aïdara , Nouveau Sénégal sont des escrocs !
LERAL.NET - De nos jours, il est difficile d’échapper aux escrocs qui sont partout et utilisent tous les moyens possibles (ou même impossibles) pour arnaquer les honnêtes citoyens.



Ces truands n’ont qu’un seul but : se faire de l’argent à n’importe quel prix. Ils sont entrain de polluer les forums de discussions des sites internet sénégalais les plus visités tels que Leral. Ces voyous utilisent cet espace d’expression réservé aux internautes pour y insérer gratuitement leurs publicités mensongères.

Selon une source, « Solange qui se dit être une jeune fille et qui fait des séances de massage doux et relaxant dans un cadre convivial et discret n’est en réalité qu’une prostituée ».
Ce qui n’est pas vraiment une révélation car les internautes ont toujours compris que ce « massage doux » se termine toujours au lit.

« Chérif Aïdara, le petit fils de Cheikh Sadibou Aïdara, grand marabout est la aujourd’hui pour ceux qui ont besoin d’aide dans tous les domaines », annonce un autre escroc. S’il était Cherif et marabout comme il le dit, avait-il besoin de faire sa publicité dans les forums de discussions des sites web ? C’est parce que ce type veut rouler les naïfs dans la farine qu’il procède ainsi.

Outre « Solange » et « Chérif Aïdara » (leurs vrais noms ?), « HG4 » et « Vimax » qui proposent des produits aphrodisiaques et « Nouveau Sénégal » veulent aussi leurrer les internautes. Ces derniers doivent rester vigilants pour ne pas tomber dans le piège de ces bandits.

5.Posté par top le 17/09/2012 09:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les pays se sont developpes grace aux genies createurs de leurs fils ki osent. Comme disait kelkun c est pa parce les choses sont difficiles k n osons pa c est parce nous n osons pa k les choses sont difficiles. Un afrik developpe est possible et les grands comme le prdt wade ont balise le chemin.

6.Posté par samira le 17/09/2012 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un grand homme très grand intellectuel mais on n est jamais prophète chez soi . un jour certains le découvriront . je ne suis pas dut tout politique mais voici un très grand intellectuel trop en vance sur son temps , problème de tous les grands leaders .

7.Posté par samira le 17/09/2012 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un grand homme très grand intellectuel mais on n est jamais prophète chez soi . un jour certains le découvriront . je ne suis pas dut tout politique mais voici un très grand intellectuel trop en vance sur son temps , problème de tous les grands leaders .

8.Posté par job le 17/09/2012 09:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo à vous Mr SECK et Hommage au Pr WADE
Jeunes du Sénégal Osons, osons osons!
prenons notre courage entre nos mains pour gérer ensemble notre destin.
le Sénégal n'est pauvre par ses intellectuels

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image