leral.net | S'informer en temps réel

Joseph Koto-Kaytu Smith : les deux techniciens que personne n’attendait

Les équipes nationales du Sénégal et du Liberia qui s’affrontent, samedi à Dakar, ont en commun que leurs deux sélectionneurs Joseph Koto et John Kaytu Smith n’étaient pas attendus à ce niveau de responsabilité, il y a juste quelques semaines.


Rédigé par leral.net le Mercredi 30 Mai 2012 à 17:22 | | 0 commentaire(s)|

Joseph Koto, un des techniciens les plus réguliers avec sa sélection olympique vainqueur de deux tournois de l’UEMOA (2009 et 2011) a profité d’un véritable concours de circonstance.

De plus, il s’est qualifié à deux phases finales du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) en 2009 et en 2011.

Parmi les techniciens attendus pour seconder Pierre Lechantre, qui a finalement désisté, Koto ne faisait pas partie des surprises possibles.

Quand l’ex-futur sélectionneur national a renoncé, grande a été la surprise d’entendre que le vainqueur du dernier tournoi de l’UEOMA joué à Dakar, aura la charge de conduire la sélection nationale.

A la veille du match remporté (1-0) contre le Maroc, les observateurs parlaient d’un grand test qu’il doit passer. Malgré la victoire et la fluidité du jeu pratiqué par les joueurs sélectionnés, l’ancien ailier international est toujours loin de faire l’unanimité.

Contrairement à Joseph Koto qui occupe jusque-là un poste d’intérimaire, John Kaytu Smith est nommé sélectionneur national du Lone Star par la Fédération de son pays.

Parmi la grande masse des Libériens critiquant le choix de la Fédération libérienne de football et du directeur technique national, ily a George Weah, Ballon d’or FIFA en 1996.

L’ancien attaquant de l’AS Monaco, du PSG et du Milan n’hésite pas à dire que c’est ’’une erreur d’avoir opéré un tel choix’’.

Mister George a déclaré que le poste devait revenir à celui qui assurait l’intérim, Thomas Kojo, qui a permis au Liberia de battre (1-0) la Namibie lors de la phase aller du second tour des éliminatoires de la CAN 2013.

Si Koto a fait ses armes en club et dans les sélections locales (adjoint puis titulaire), il est reproché au nouvel coach du Libéria de n’avoir entraîné que des équipes de jeunes.

Le technicien, qui a vécu longtemps aux Etats Unis d’Amérique où il a décroché ses diplômes, devrait sa promotion, selon un site spécialisé, à ’’sa proximité’’ avec le DT libérien Henry Browne.

Les observateurs du football libérien lui reconnaissent un titre de champion du Liberia en 1999-2000 avec les Oilers. C’est toutefois pour dire que kaetu n’a dirigé la formation que pendant quelques matchs avant de laisser la tâche à ses adjoints. Il aurait préféré conduire une sélection des moins de 15 ans dans un tournoi en Suède.

Ainsi, au-delà d’un premier match officiel en éliminatoire de la coupe du monde 2014 qu’ils espèrent réussir pour mettre leur sélection en orbite, Joseph Koto et John Kaytu Smith auront à convaincre les sceptiques qu’ils ont les épaules assez larges pour mener à bon port leur équipe nationale.



SOURCE:P.-S.
SD/AD






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image