leral.net | S'informer en temps réel

Joseph Koto : "On pouvait aller jusqu’en finale, et même prendre l’or"

Joseph Koto en est tombé sous le charme. Visiblement séduit par le parcours de l’équipe nationale olympique, au tournoi de football des J.O, le sélectionneur des Lions A n’a pas tari d’éloges à l’endroit de la sélection qui a disputé un tournoi très relevé.


Rédigé par leral.net le Mardi 7 Août 2012 à 15:06 | | 0 commentaire(s)|

Joseph Koto : "On pouvait aller jusqu’en finale, et même prendre l’or"
Charmé par le collectif de ce groupe duquel, selon lui, certaines individualités sortent du lot, Koto n’en estime pas moins qu’ils doivent garder la tête sur les épaules car, ayant encore du chemin à faire. Le patron des Lions, à travers cet entretien, s’est également prononcé sur les préparatifs du match Côte d’Ivoire-Sénégal.

Que vous inspire la prestation des Lionceaux qui ont perdu, en quart de finale, devant le Mexique ?

On a manqué de réussite. Quand on parvient à remonter une équipe de deux buts d’écarts, on a toutes les chances pour prendre le dessus. Dans les normes, on devrait gagner. Mais, il y’ a des jours sans. En fin de match, sur deux erreurs défensives, on a accusé le coup. On pouvait gagner facilement ce match. Les joueurs ont montré beaucoup de maitrise et beaucoup d’envie. On a senti qu’ils étaient un peu lessivés car, vers la fin, ils ont montré des signes de fatigue. C’est tout à fait normal car, le niveau de la compétition a été très relevé et les joueurs ont été présents.

Ne pensez-vous pas que les joueurs ont cédé à la pression, vu que tout le stade supportait le Sénégal ?

C’est vrai. Mais, ils se sont ressaisis. Au début, ils n’étaient pas bien en place. Ils sont revenus à égalité et c’était un exploit. Face à une équipe mexicaine qui était un des grands favoris de ce tournoi, les gosses ont vraiment montré que le Sénégal n’était pas venu pour faire de la figuration dans ce tournoi mais, pour jouer les grands rôles. Ça a été une bonne expérience, les gosses ont fait forte impression dans ce tournoi. Pour une première participation, accéder en quart de finale était un exploit. On pouvait continuer à rêver, on pouvait aller jusqu’en finale et même remporter le titre. Mais, les dieux du foot n’étaient pas avec nous. On ne doit pas se décourager. Il faut continuer à travailler, ça va finir par payer.

Pensez-vous que ces joueurs sont l’avenir de la tanière ?

Bien évidemment. Ce sont des garçons pétris de qualités. Je pense que dans cette équipe-là, il y’a douze à treize joueurs qui sont déjà en équipe nationale. Il faut qu’ils continuent à travailler, il ne faut pas qu’ils se prennent la tête, ils doivent toujours se dire qu’ils sont en apprentissage. Il y’a des ténors qui sont là, qui n’ont plus rien à prouver. Qu’ils continuent à se mettre derrière ces anciens. Je crois qu’avec une bonne symbiose, nous aurons une très grande équipe, sous peu.

Selon vous, quelle est la véritable force de cette équipe ?

Ils ont l’envie mais surtout, un bon collectif. Il y’a également des individualités qui sortent du lot, mais, la véritable force de cette équipe réside dans son esprit de groupe. Tout le monde a vu que le Sénégal n’a pas démérité.

Où en êtes-vous avec le match contre la Côte d’Ivoire ?

On le prépare sérieusement. On devait avoir un match amical mais, à cause de problèmes d’organisation, on a reporté. On attend que les responsables soient là. On aura des séances de travail, le moment venu, on pourra communiquer sur ça.

Source : rewmi






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image