leral.net | S'informer en temps réel

"Jouer dans l'ombre de Messi ou Ronaldo, ça ne m'intéresse pas"

Ce soir, Vincent Kompany se rend au Real Madrid avec Manchester City. C'est déjà le premier gros choc de la saison en Ligue des Champions. Avant ce duel très attendu, "Vince The Prince" s'est longuement confié dans Het Laatste Nieuws. Morceaux choisis.


Rédigé par leral.net le Mardi 18 Septembre 2012 à 14:39 | | 0 commentaire(s)|

"Jouer dans l'ombre de Messi ou Ronaldo, ça ne m'intéresse pas"
L'éducation de sa fille: "Je pourrais expliquer pendant des heures pourquoi je gagne autant d'argent. J'ai travaillé comme un dingue et aucun contrat ne me fera oublier d'où je viens. Je suis d'ailleurs content d'avoir vécu ce que j'ai vécu par le passé. Je consacre beaucoup de temps à me rappeler, ainsi qu'à ma fille, les valeurs de l'argent et de la vie. J'essaie de donner une éducation équilibrée à Sienna. Ne pas tout lui donner par exemple. Notre éducation est sévère. Je sais très bien qu'elle aura plus de luxe chez moi et ma femme mais 90% des personnes avec qui elle est en contact, comme nos familles respectives, sont des personnes normales."

Les paparazzi: "Je vis à Manchester tout à fait normalement. Nous allons aussi au restaurant, je fais mes courses, je vais promener, ... Depuis le titre et en fait, depuis la victoire en FA Cup, il y a plus de paparazzi dans les parages. Mais si tu te comportes normalement avec eux, tu n'as jamais de problèmes."

Real et Barça: "Cela fait des années que je suis le foot espagnol. Je ne manque jamais un Clasico à la télé. (...) Je suis supporter... des deux équipes depuis toujours. Quand le Real Madrid domine, je suis pour le Barça. Et quand c'est l'inverse, je suis pour le Real! (...) Quand j'étais plus jeune et que je jouais à Anderlecht, j'ai reçu des propositions de tous les grands clubs, sauf du Real. Il y avait de l'intérêt, mais le Barça était plus concret. (...) Je vais vous faire une confidence: celui qui va jouer au Real n'aura qu'un rôle dans l'ombre de Ronaldo. Et celui qui va au Barça n'aura qu'un rôle dans l'ombre de Messi et Iniesta. Moi, je préfère être capitaine de Manchester City dans ces conditions."

Un retour à Anderlecht: "Comme joueur? Je peux difficilement le dire. J'ai joué au Sporting de mes 6 ans jusqu'à mes 20 ans. Je pense que j'ai déjà vécu mes plus beaux moments là-bas. Peut-être que je pourrais revenir dans un projet pour les jeunes."






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image