leral.net | S'informer en temps réel

Journée de don et d’assistance à l’Hôpital Cheikh Ibrahima Niasse et à l’Orphelinat Lamine Coulibaly : Me Nafissatou Diop Cissé refile le sourire aux couches démunies

Il n’y a pas de doute : si la Présidente du Conseil d’Administration du Fonds souverain d’investissements stratégiques (Fonsis) n’existait pas, sûr que les populations du Saloum auraient remué Ciel et Terre, pour la créer. Pour cause, la notaire Me Nafissatou Diop Cissé s’est résolument muée en mécène pur-sang en faveur de ses compatriotes de la région de Kaolack. Notamment au profit des couches défavorisées.


Rédigé par leral.net le Mercredi 20 Août 2014 à 14:33 | | 3 commentaire(s)|

Journée de don et d’assistance à l’Hôpital Cheikh Ibrahima Niasse et à l’Orphelinat Lamine Coulibaly : Me Nafissatou Diop Cissé refile le sourire aux couches démunies
Et preuve symptomatique de son dur désir à faire sienne l’assertion, selon laquelle “le pain pour soi-même est une question matérielle et le pain pour son prochain est une question spirituelle”", la responsable de l’Alliance pour la République (Apr) a passé toute la journée de ce 19 août 2014 à assister ses semblables qui se trouvent dans des besoins impérieux d’assistance, a constaté le correspondant de Actusen.com.

C’est dans ce cadre-là que Me Nafissatou Diop Cissé s’est rendue à l’Hôpital Cheikh Ibrahima Niass de Kaolack. Ici, elle a remis 150 moustiquaires imprégnées, en plus d’un montant de 500 mille F Cfa au Service social de l’établissement de santé. Et ce, pour que celle-ci puisse se doter de certains médicaments en faveur des couches défavorisées en ces temps de saison des pluies. Toujours dans cet Hôpital, la notaire est allée au chevet d’une femme qui a accouché, il y a quelques jours, d’un triplé.

Des enveloppes et autres denrées alimentaires à n’en pas finir aux femmes ayant accouché de triplés, bénévoles de l’Orphelinat, à l’Hôpital Cheikh Ibrahima Niasse…

La Présidente du Conseil d’Administration du Fonsis a remis à cette dernière un carton de lait de 24 boites pour enfant prématuré. Ce n’est pas tout, car elle a également offert une enveloppe de cent mille F Cfa à la maman des trois nouveaux-nés. La page Hôpital Cheikh Ibrahima Niasse fermée, Me Nafissatou Diop Cissé a ouvert celle de l’Orphelinat Lamine Coulibaly.

Quand elle s’est transportée sur les lieux, la responsable Apr a rendu visite à une autre femme ayant accouché d’un triplé. Ainsi, elle lui a remis trois valises, douze cartons de lait contenant 144 boites et cent (100 000 F Cfa) pour l”‘acquisition de médicaments en faveur des nouveaux-nés.

Refusant de s’arrêter en si bon chemin, Me Nafissatou Diop Cissé a offert une enveloppe financière aux bénévoles de la structure sanitaire financée par une Organisation non gouvernementale (Ong) espagnole forte de 21 lits. ,Et convaincue que les moyens de l’Orphelinat sont très en deçà de la forte demande sociale, la Pca du Fonsis a lancé un vibrant appel aux fils du Saloum. Afin qu’ils viennent en aide à l’Orphelinat et à l’Hôpital Cheikh Ibrahima Niasse de Kaolack.

“Pas de temps à consacrer aux querelles inutiles de l’opposition, le temps est à l’action, conformément à la directive du Président Macky Sall”

Dans la foulée, me Nafissatou Diop Cissé a tenu à remercier toutes les bonnes volontés qui se sont jointes à la chaîne de solidarité portée sur les fonts baptismaux, aux fins de venir en aide aux Saloum-Saloum nécessiteux. “Sur ce, je ne saurais ne pas remercier vivement le ministre Diène Farba Sarr, qui ne ménage aucun effort, à chaque fois qu’il faille poser un acte de nature à soulager les personnes démunies”, souligne-t-elle.

Non sans marteler : “parmi ces bonnes volontés, y en a que je ne pourrai pas citer, parce qu’elles souhaiter passer incognito”. Interpellée à la fin de ses remises de dons sur les récentes sorties musclées du Chef de file de Rewmi, Idrissa Seck et de certains libéraux contre le régime en place, Me Nafissatou Diop Cissé a préféré passer la main. Au motif que, dit-elle, “y en a marre” des querelles politiciennes.

“Pour moi, le temps est à l’action. Le Président de la République, son Premier ministre et l’ensemble des membres du Gouvernement se sont inscrits dans cette dynamique, alors que nul ne compte sur moi pour perdre mon temps sur des invectives inutiles de je ne sais pas encore qui”, a rétorqué la responsable apériste. Qui persiste et signe : “le temps est au travail, à l’action quotidienne”.

actusen.com






Hebergeur d'image