Leral.net | S'informer en temps réel



’’Journée du prisonnier palestinien’’ : appel pour une application du droit international

le 17 Avril 2012 à 19:54 | Lu 568 fois

L’ambassade de Palestine au Sénégal a appelé mardi à ‘’l’application’’ du droit international dans ses territoires occupés, afin que cesse la violence israélienne contre des prisonniers palestiniens et invité le Sénégal et les autres pays africains à ’’faire pression’’ sur l’Etat hébreux.


’’Journée du prisonnier palestinien’’ : appel pour une application du droit international
Dans un communiqué transmis à l’APS, la représentation diplomatique a dénoncé aussi ‘’les arrestations de mineurs et les détentions sans procès’’ et appelé à ‘’la libération immédiate de tous les prisonniers et en particulier les enfants’’.

La Palestine a célébré, mardi, la ‘’Journée du prisonnier palestinien’’. Il s’agit, selon le communiqué, ’’d’une commémoration’’ à travers laquelle elle ‘’réitère sa détermination à poursuivre sa lutte pour libérer ses fils et filles détenus dans les geôles de l’occupant sioniste’’.

‘’C’est le jour de l’appel à la liberté, le jour du refus de l’oppression et des chaînes de la domination de l’occupant qui sont autant d’atteintes à la dignité et à l’existence même du peuple palestinien’’, souligne l’ambassade.

‘’Dans les territoires occupés, tout palestinien risque la prison du seul fait qu’il soit palestinien. L’emprisonnement est l’instrument premier du plan sioniste de destruction de l’identité palestinienne’’, ajoute-telle.

Selon le communiqué, ’’plus de 4700 prisonniers dont 11 femmes, 185 enfants de moins de 18 ans et 20 ministres et députés sont détenus dans les prisons israéliennes’’.

‘’Près de 75 % d’entre eux purgent des peines de prison ferme et autour de 20 % sont en attente de jugement. Parmi ces prisonniers, 310 sont maintenus en détention administrative, sans avoir été inculpés, ni jugés. Ils sont détenus pour une période de 6 mois renouvelable indéfiniment’’, lit-on dans le document.

‘’La plupart de ces prisonniers, note la même source, ont été arrêtés brutalement en pleine nuit et condamnés par des tribunaux militaires. Ils sont détenus dans des conditions difficiles en violation de la 4ème Convention de Genève’’.

La Palestine a lancé un appel au Sénégal ‘’pays frère’’, qui préside l’OCI et le Comité des Nations Unies pour les Droits Inaliénables du peuple palestinien, ainsi que les gouvernements des pays d’Afrique, etc, afin d’engager les actions nécessaires pour faire pression sur Israël pour l’amener à respecter le droit et les conventions international en la matière, notamment la 4e Convention de Genève dans les territoires palestiniens occupés’’.


SOURCE:APS