leral.net | S'informer en temps réel

Journée mondiale des jeunes chrétiens : Cardinal Sarr invite au retour vers le Christ

La journée mondiale de la jeunesse chrétienne de cette année a pris comme cadre la Paroisse Saint Jean Baptiste de Niakhar dans la région de Factick. Les jeunes chrétiens des autres régions du Sénégal ont rallié en masse ce patelin du Sine pour participer à la célébration de la 26ème édition de la journée mondiale de la Jeunesse. Le Cardinal Théodore Adrien Sarr, Archevêque de Dakar, qui a prononcé la messe a invité les jeunes chrétiens à retourner au Christ.


Rédigé par leral.net le Lundi 18 Avril 2011 à 00:36 | | 4 commentaire(s)|

Journée mondiale des jeunes chrétiens : Cardinal Sarr invite au retour vers le Christ
Le Cardinal et Archevêque de Dakar, Théodore Adrien Sarr, a dénoncé au cours de son homélie la démarche des courants et autres sectes évangéliques qui, selon le chef de l’Eglise du Sénégal, éloignent les jeunes chrétiens du chemin du Christ. C’est pourquoi, il a invité les jeunes au retour vers le Christ.

Le gouvernement est représenté par la ministre de la Solidarité nationale et de l’Action sociale, Thérèse Coumba Diop, en présence du gouverneur de la région de Fatick. La ministre en a offert plusieurs carcasses de moutons, d’importantes quantités d’eau…

Les imams de plusieurs mosquées du pays ont axès, par ailleurs, leur sermon lors de la prière de vendredi dernier contre lesdites sectes et autres courants évangéliques qui envahissent désormais les domiciles pour tenter de dévier les musulmans de leur religion. Les imams n’ont pas manqué de dénoncer l’attitude des fidèles musulmans qui refusent d’apprendre leur religion malgré les moyens mis à leur disposition.

Ferloo.com



1.Posté par avisé le 18/04/2011 01:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le christ,hier,aujourd'hui,à jamais

2.Posté par kkom le 18/04/2011 01:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JESUS CHRIST A DIT JE SUIS LE CHEMIN LA VERITE LA VIE VOUS NE POUVAIT PAS ALLER CHEZ LE PERE SANS PASSER PAR MOI
les demons qui s'etaient emparés de deux personnes ont dit ceci lorsqu'ils ont vu JESUS CHRIST qui s'approchaient d'eux:" NE NOUS FAIS PAS DE MAL NOUS SAVONS QUE TU EST LE FILS DE DIEU S IL TE PLAIT JETTE NOUS DANS LE TROUPEAU QUI EST LABAS"
l'or du bapteme de JESUS CHRIST par JEAN BAPTIST un voix venant du ciel s'est fait entendre par ces mot devant la foule:" CELUI CI EST MON FILS BIEN AIME EN QUI JE ME COMPLET ECOUTE LE"
amen je vous le dit heureux ceux qui croient sans avoir vu car le royaume des cieux est avec eux

3.Posté par Nirvana le 19/04/2011 02:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le sujet est la Journée mondiale des jeunes chrétiens, ça ne m'intéresse pas de savoir ce que des imams pensent d'autre chose.

4.Posté par J S Beye le 14/10/2011 22:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jésus Christ n’est pas dieu, et c’est la vérité!
Lors d’une réunion œcuménique en Angleterre il y a quelques années, un certain cardinal Américain avait osé dire que tout le rituel pastoral des Noirs n’était qu’un cirque. Le tollé que cela suscitait chez le clergé Africain fut tel qu’il fut accablé de pressions de part et d’autre pour s’excuser. Ce cardinal s’excusa avec toute la désinvolture qui ne cachait pas l’hypocrisie de son geste. Après tout, lui comme certain de ses collègues savaient qu’à partir des fables mensongères l’on ne pouvait établir des vérités comme on a voulu le faire de la bible (ou tout autre livre dit saint).
En tout cas, la tempête de colère du clergé Noir ne s’arrêta pas avec l’excuse de leur collègue car les Noirs vouèrent de défendre les dogmes du christianisme avec leurs vies. Une chose qui devint intéressante car aussitôt que l’affaire se dissipa, le clergé Noir s’efforça de redynamiser son apostolat en Afrique. Certaines forces s’assurèrent que cet incident ne s’étendait pas dans les médias au-delà de l’Europe et des Amériques.
Mais, voila dans un pays pauvre d’Afrique (nous dit-on) nommé le Sénégal, qu’un politique, en l’occurrence le Président Abdoulaye Wade balbutie une autre vérité éblouissante que « Jésus Christ n’est pas dieu», et peu être dans le seul moment de lucidité qui ferait exception de la sénilité dont ses détracteurs l’accusent à cause de son âge avancé, et voici que le cardinal Adrien Sarr se leva pour défendre selon lui sa foi et celui de son troupeau dont il est le berger pastoral.
Ce qui suivra ne sera pas moins l’indignation des chrétiens du Sénégalais qui menaçaient d’user leurs votes en vengeance pour destituer le Président alors que celui-ci s’efforça de rectifier la bavure vers l’apaisement en envoyant des émissaires. L’affaire s’étouffa après des tractations de coulisses et de chancelleries.
Après une introspection, on ne peut que dire qu’il y a une ironie dans l’histoire humaine car les Africains défendent aujourd’hui une des armes de leur oppression. Tout aussi perplexe est ce paradoxe avec cette amnésie de leur propre histoire car le monothéisme n’est pas une invention des juifs ou chrétiens et encore moins des musulmans.
C’était le pharaon Akenten (nommé aussi Akhenaton) qui s’érigeait porteur d’une hérésie à la dimension de son égo. A l’époque, ce fit une expérience atroce pour le peuple Egyptien Noir qui était réduit dans l’intolérance, l’oppression et l’injustice parce que Akenten avait voulu incarner Dieu sur terre, et son clergé le fit avec cruauté et brutalité pour l’imposer comme unique religion. Or, malgré les schismes dogmatiques, rien ne sépare la religion d’Akenten du judaïsme, du christianisme et l’islam.
Les Egyptiens résistèrent cette religion, et dès l’intronisation du prochain pharaon, effacèrent toutes mentions et effigies du pharaon Akenten pour que jamais plus il ne soit mentionné dans l’histoire du peuple. Mais, c’était mal connaitre les convertis parmi lesquels furent des envahisseurs- les Hyksos (précurseurs des juifs) dont les incursions permirent ultérieurement aux Grecques d’envahir et de conquérir l’Egypte. Lorsque le monothéisme atteint les autres peuples nommément Arabes et Européens, il revint vers l’Afrique pour la crucifixion du peuple Noir.
Au-delà de cette incarcération mentale du peuple Noir par les religions et leurs clergés qui parlent de tolérance et de paix, les Africains n’ont jamais connus la paix depuis les jihad et croisades.
A aucun moment de l’histoire des peuples Noirs, le judaïsme, le christianisme et l’islam ont été des religions de paix à plus forte raison de tolérance.
On ne sait par quelle méthode de lobotomisation que des hommes et femmes sensés être rationnels et saints d’esprit peuvent vivre sur ce continent parmi les victimes de ces religions et prétendent qu’elles sont des religions de paix et de tolérance. Faut-il le rappeler que toute religion est le reflet en actions de ses adeptes?
Chaque espace de vie humaine acquise par ces religions est le fruit d’une guerre dont les sévices comprennent le sadisme des psychopathes aux randonnés meurtrières et sanguinaires.
Que défend le Cardinal Adrien Sarr sinon une caste de schizophrènes et de sociopathes qui aurait fabriqué depuis l’ère byzantine au concile Nicéen une icône nommée Jésus Christ pour l’imposer par l’épée, baïonnette et canon aux peuples Africains?
Comme dans bien d’autres domaines, voici l’oppresseur Européen, dans ce cas le pape du Vatican, n’a pas besoin de se manifester car il a son valet bien positionné pour défendre ses intérêts. Dire que l’église catholique est une mafia n’est rien de particulier car c’est reconnaitre que le Vatican est en Italie. Tout de même, il est pitoyable que ses parrains et dons naissent parmi nous.
Pour les centaines de million d’âmes de nos ancêtres qui auraient péris durant la Maafa à cause de l’église catholique, le cardinal Adrien Sarr et les siens doivent avoir plus de scrupules afin que cesse cette parodie de mensonges et crimes contre l’Afrique.
Jésus christ n’est pas dieu, et c’est la vérité! C’est de cette vérité que provient toute lueur de notre libération en tant que peuple Noir.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image