leral.net | S'informer en temps réel

Journée « rouge » à Sandaga : les commerçants protestent contre les déguerpissements

Les commerçants établis au Rond-point Sandaga, sur les Avenues André Peytavin, Albert Sarault, et Lamine Guèye de Dakar, sont sommés de quitter la voie publique avant la date du 15 avril.


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Avril 2013 à 23:20 | | 0 commentaire(s)|

Journée « rouge » à Sandaga : les commerçants protestent contre les déguerpissements
La Mairie de Dakar leurs a fait parvenir ces sommations dans le cadre des travaux de pavage des rues du Plateau. A quelques jours seulement de l’arrivée des « bulldozers » pour le nettoyage des allées, les commerçants se sont réunis aujourd’hui à Sandaga pour arborer des brassards rouges, avant de passer à « l’action » prochainement, menacent-ils. Ils refusent de quitter les lieux et demandent à la mairie de Dakar de leur trouver des lieux de recasement plus adéquats. Ils exigent un « recasement définitif » et non provisoires. Ces marchands déclarent avoir eu des informations leur confirmant que la mairie avait « loué » les lieux de recasement pour une période de « six mois » seulement, ce qui ne respecte pas les accords signés dans ce sens. ces lieux sont également des sites « fermés » et donc non propices pour exercer le commerce, a expliqué leur porte-parole sur les ondes de la « Sud fm ». Les commerçants ont aussi dénoncé la « précipitation » de la mairie pour les faire déguerpir alors que les travaux sont loin de commencer.






Hebergeur d'image