leral.net | S'informer en temps réel

Jugée pour proxénétisme: Aïssatou Sow condamnée à deux mois de prison, ses "masseuses" relaxées


Rédigé par leral.net le Mercredi 26 Novembre 2014 à 08:44 | | 1 commentaire(s)|

Jugée pour proxénétisme: Aïssatou Sow condamnée à deux mois de prison, ses "masseuses" relaxées
L’affaire de massage aux allures de prostitution aux Maristes, éventée par la gendarmerie de Hann, suite à une dénonciation d’une ancienne employée a été plaidée hier à la barre des flagrants délits. Selon L'As, la principale mise en cause Aissata Sow qui a comparu pour proxénétisme a été condamnée à deux mois ferme, échappant à la peine de six mois ferme sollicitée par le représentant du parquet. Parmi ses coprévenues qui ont comparu pour non inscription au fichier sanitaire, Ngoné Dieng s’en est tirée avec un mois avec sursis, tandis que Khady Ndiaye et Seynabou Diaw ont été tout simplement relaxées.

Pour rappel, la maîtresse des lieux Aissata Sow avait aménagé dans sa maison une cabine de massage érotique, avant d’engager des domestiques qui découvrent une fois sur place leur véritable travail. Un travail qui consiste à masser des hommes jusqu’à éjaculation, en portant une tenue indécente qui détermine le prix de la séance : dix mille ou quinze mille francs.






Hebergeur d'image