leral.net | S'informer en temps réel

Jules Bocandé avait rejoint le FC Metz grâce à la télévision À Belge RTBF

L’attaquant sénégalais, Jules Bocandé, a été recruté en juillet 1984 par le FC Metz alors qu’il évoluait à Seraing grâce aux images de la télévision publique belge RTBF, a annoncé Carlo Molinari qui était l’époque le président du club français.


Rédigé par leral.net le Mardi 30 Juin 2015 à 16:10 | | 2 commentaire(s)|

Jules Bocandé avait rejoint le FC Metz grâce à la télévision À Belge RTBF
‘’A l’époque, j’étais un privilégié car il n’y avait pas tous les réseaux sociaux d’aujourd’hui et autant d’antennes de télévision’’, a rappelé le président des Grenats aujourd’hui âgé de 82 ans.

‘’Tout le monde n’avait pas accès à la RTBF. Depuis chez moi, par exemple, j’étais gêné par une colline. C’est seulement depuis mes bureaux à Maizières-les-Metz que je captais. Les dimanches, à 18h, je pouvais donc regarder les résumés du championnat belge. Bocandé n’arrêtait pas de marquer, j’ai flashé sur lui’’, se souvient le dirigeant français qui avait fait venir en France, l’ancien capitaine des Lions décédé en mai 2012.

En plus de la télévision, le président messin a eu la chance de devoir négocier avec ‘’le club de Seraing où jouait Bocandé, (qui) avait déposé le bilan en juin’’.

‘’Nous étions les premiers à leur formuler une offre et celle-ci apportait un confort économique au liquidateur. Comme je m’apprêtais à partir en vacances, j’ai donné une procuration à un journaliste luxembourgeois qui a conclu l’affaire en mon nom. En 48 heures, c’était bouclé’’, relate Molinari dont les propos ont été repris dans L’Equipe du samedi 27 juin.

Ce transfert fait à partir des images de la télévision sans l’intervention d’un agent, s’est révélé une affaire en or. Le FC Metz qui l’avait payé pour 950.000 francs français (95.000.000 francs CFA) a été transféré en 1986 à 10.500.000 francs français (1.050.000.000 de francs CFA).

En sus de la multiplication de sa valeur marchande par 10, Jules Bocandé a largement contribué à la qualification du FC Metz, aux dépens du FC Barcelone (2-4, 4-1), en seizièmes de finale de la Coupe des Coupes en 1986.

La même année, malgré sa participation à la CAN 1986 avec les Lions en Egypte, Bocandé est devenu meilleur buteur du championnat de France, avec le maillot grenat avec 23 buts.

On comprend mieux pourquoi les deux hommes sont restés très proches jusqu’à la disparition d’Esamaï (surnom de Bocandé) qui considérait son ancien président comme un père.

APS






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image