leral.net | S'informer en temps réel

Jules Diop défie la République: "Le Président Sall ne peut pas et ne saurait pas ne pas sévir contre ce Secrétaire d’Etat-là"

Le Président de la République ne peut pas et ne saurait pas ne pas sévir, dans le triste spectacle qu’offre la Diplomatie sénégalaise, et dont l’acteur principal s’appelle Souleymane Jules Diop, Secrétaire d’Etat aux Sénégalais de l’Extérieur. Macky Sall ne peut pas, et ne saurait pas ne pas sortir le bâton, parce que ce que son Secrétaire d’Etat-là fait, c’est du “je m’en foutisme diplomatique”.


Rédigé par leral.net le Dimanche 26 Juillet 2015 à 21:38 | | 163 commentaire(s)|

Morceaux choisis de la sortie au vitriol de ce Secrétaire d’Etat-là : «Je dénonce vigoureusement la manière expéditive avec laquelle cette affaire Tamsir Faye veut être diligentée, le procès d‘intention qui l’accompagne. Tamsir Faye est un garçon déterminé et engagé, qui donne satisfaction dans sa mission auprès des Sénégalais de Marseille. Si des mesures doivent être prononcées à son encontre, elles ne doivent et ne peuvent l’être que sur la base d’une relation rigoureuse des faits qui tiennent compte de sa version.

Je ne dis pas qu’il ne s’est rien passé. Mais qui peut dire ce qu’il s’est réellement passé quand tout ce que nous en savons nous provient d’un article qui cite des sources policières elles-mêmes basées sur le témoignage d’une vielle dame, alors que les journalistes français, qui reviennent à souhait sur cette affaire, n’ont jamais pris le soin de recueillir la version de notre Consul général, quand même les accusations portées contre lui sont d’une extrême gravité et particulièrement dégradantes», explique-t-il

Au regard de cet avis qui aurait dû être donné autour de la table du Conseil des ministres et JAMAIS sur les réseaux sociaux, le Président de la République ne peut pas et ne saurait pas ne pas sévir. Et le Sénégal, pays ô combien respecté en Afrique de manière spécifique et à travers le Monde entier, en général, ne mérite pas que son image soit craquelée, de jour en jour, par un homme, qui, dans un passé encore récent, s’était singularisé dans un autre fait divers qui n’honore pas, alors pas du tout une République digne du nom.

Notamment une République, incarnée par un Président qui dit vouloir opérer des ruptures aussi bien, dit-il, sur le plan économique, moral et de la gestion des deniers publics. Qui ne souvient pas de la fameuse affaire de son véhicule tombé en panne, faute de carburant, et qui dont l’image restera longtemps gravée dans la mémoire collective des Sénégalais et des citoyens du monde entier.

Le Chef de l’Etat ne peut pas et ne saurait pas ne pas sévir, pour “reprendre” son autorité que ce Secrétaire d’Etat-là tente de jeter dans la rue. Macky Sall ne peut pas et ne saurait pas sévir, pour que les étudiants actuellement en formation à l’Ecole nationale d’Administration et qui ont toujours rêvé d’être diplomates, ne jettent pas la manche après la “cognée Jules Diop”.

Le Président ne peut pas et ne saurait pas ne pas sévir que ce que ce Secrétaire d’Etat-là a fait, dans l’affaire Tamsir Faye, en s’épanchant sur sa Page Facebook, pour accabler de ses sarcasmes son collègue et non moins ministre des Affaires étrangères est à la fois indiscipline et manque de solidarité gouvernementale.

On ne sait pas ce qui le lie au désormais ancien Consul général Tamsir Faye, mais rien ne justifie que ce Secrétaire d’Etat-là s’offre autant de liberté liberticide. Excusez du trop peu ! Et si Mankeur Ndiaye que nous ne connaissons qu’à travers le petit écran, n’avait pas pour prérogative de limoger Tamsir Faye, en bon diplomate, ce Secrétaire d’Etat-là s’en serait ouvert au Premier ministre ou au Président de la République.

Le Chef de l’Etat ne peut pas et ne saurait pas ne pas sévir. Sinon, le cas Souleymane Jules Diop risque de se retourner contre lui. Macky Sall ne peut et ne saurait pas ne pas sévir. Car c’est la seule façon d’empêcher le désormais ancien Consul général du Sénégal à Marseille d’introduire un recours et de contester son limogeage. D’autant qu’entre les faits reprochés à Tamsir Faye et l’attitude discourtoise, anti-républicaine de ce Secrétaire d’Etat-là, il n’y a qu’un petit pas à franchir.

Actusen.com






Hebergeur d'image