leral.net | S'informer en temps réel

Jusqu'où ira Me El Hadji Diouf ? (Leral)

Dans le registre de l'excès et de la grossièreté, l'avocat politicien fait figure de maître. El Hadji Moustapha Diouf à l'état civil, l'homme passe souvent, aux yeux de l'opinion, pour le fou du village tant il est habitué aux déclarations fracassantes teintées de mots qui frôlent la démesure.


Rédigé par leral.net le Mardi 17 Février 2015 à 07:00 | | 23 commentaire(s)|

Jusqu'où ira Me El Hadji Diouf ? (Leral)
Récemment, dans le conflit qui l'a opposé aux militantes de Karim , le leader du Parti des Travailleurs et du Peuple (PTP) a ajouté les gestes obscènes aux menaces de mort. S’il n’insulte pas les habitants de la banlieue, que « Karim Wade aurait fait transporter au tribunal», en les qualifiant de misérables, il s’en prend encore à Bibo Bourgi en ces termes : « …le plus dangereux de la bande, c'est Bibo. Il rêve, il est dans un autre monde. Il a même inventé une maladie imaginaire (…) Si c'était en Iran on l'aurait fusillé, c'est un voleur, un méchant »

Une dérive de plus que le contexte politico-judiciaire tendu ne saurait justifier. Me El Hadji Diouf est un habitué des polémiques par médias interposés où se mêlent vie privée, querelles familiales, rivalités politiques et même sportives.


Sérial Polémiqueur

Jusqu'où ira Me El Hadji Diouf ? (Leral)
Contre Souleymane Ndéné Ndiaye, ancien premier ministre, il disait en 2011 au sujet de l’ex-femme de ce dernier qu’il a épousé : « Souleymane Ndéné dit à ma femme que doyaloul si moom. Je lui ai pris son joyau en diamant, la femme de ses rêves. Entre nous deux, qui doit avoir mal ? La dame est dans ma maison. Dans cette histoire, c’est moi le vainqueur. Par arrogance, il a répudié la jeune fille qu’il avait épousée à l’âge de 17 ans alors qu’elle était en classe de 4e. Comme elle est d’une forte personnalité, elle a dit niet à tout retour ».

Contre Moustapha Niasse qu’il a soutenu en 2012 lors de la Présidentielle, il déclare quelques mois plus tard : « «J’avais confiance en Moustapha Niasse, vu son âge, et parce que nous partageons la même région. C’est pourquoi j’ai renoncé à ma candidature à la Présidentielle pour unir nos forces. Mais, je ne le regrette pas, car ça m'a permis de savoir qui se cache derrière ce vieux. Niasse est une personne qui ne tient pas sa promesse. C'est un traître qui ne pense qu’à lui Il ne veut l’avancement de personne. Il veut s'accaparer de tout. Sinon, il allait céder la place aux jeunes qui sont ses enfants, ses petits-fils, afin qu’ils puissent accéder aux instances de décision ».

Contre Gaston Mbengue qui l’a traité de pédophile faisant référence à une affaire de mœurs dans laquelle l’avocat était impliqué, Me El Hadji Diouf répondit en le traitant de terroriste verbal et d’ancien « tailleur reconverti dans le sport qu’il faut virer de la fédération».

Aminata Touré, Hissène Habré, Alioune Tine et tant d’autres ont eu à subir la furie de Me El Hadji Diouf.

Au vu de tout ceci, on peut se demander comment un homme aussi controversé peut décemment représenter l’Etat du Sénégal dans une affaire aussi sérieuse et sensible que le procès sur les biens mal acquis.






Hebergeur d'image