leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

K.O pendant les combats : Un médecin du sport tire la sonnette d’alarme


Rédigé par leral.net le Jeudi 13 Avril 2017 à 10:16 | | 0 commentaire(s)|

« Pour nous, médecins du sport et traumatologues, ce que nous n'aimons pas dans la lutte avec frappe, c’est le traumatisme crânien encéphalique, communément appelé K.O. Parce que c’est un coup reçu au niveau du crâne et qui peut entraîner un dysfonctionnement du tissu cérébral », martèle Dr Mbaye Paye. Pour ce médecin du sport, il faut autoriser le port de casque et catégoriser les lutteurs suivant leurs poids.

«Contrairement à la boxe, pour la lutte, il n’y a pas de casque. Ce qui est très dangereux. Il faut aussi faire des tests anti-dopage inopinés. Mais s’il y a autant de blessés dans l’arène, c’est parce que les lutteurs manquent de protection. C’est une lutte avec frappe, donc il faut qu’il y ait des masques de protection », préconise le médecin.

Le Dr Mbaye Paye rappelle qu’il y a dans ces combats, plus de boxe que de lutte et que les acteurs « combattent à mains nues ».

Selon donc ce médecin urgentiste, beaucoup de travaux ont été menés et des recommandations ont été faites pour réformer la lutte. Il ne reste plus, selon lui, qu’à les appliquer. Car, avance-t-il, on ne sait jamais ce qui va arriver.
Une autre mesure préconisée par Dr Paye, c’est l’affectation d’une ambulance médicalisée au stade pendant les combats de lutte et la présence en permanence d’un médecin réanimateur, pour pouvoir faire face à toute urgence.

WalfQuotidien