leral.net | S'informer en temps réel

KAR , KAR !! KARIM, « domou jambour »!

Oui ! Kar, comme les trois premières lettres de son prénom. Karim WADE de son vrai nom est un leader politique né le 1/09/1968. Il voue un culte à la nation Sénégalaise donc à son pays, ce qui lui a d’ailleurs valu sa place parmi les 100 personnes (leaders) qui feront l’AFRIQUE, en 2009.


Rédigé par leral.net le Lundi 24 Mars 2014 à 15:59 | | 15 commentaire(s)|

 KAR , KAR !! KARIM, « domou jambour »!
Aujourd’hui, la jeunesse en parle, non pas comme le fils du prédécesseur de notre actuel président, mais comme l’homme politique moderne qu’il incarne. Avoir un père qui figure parmi les hommes les plus diplômés de l’Afrique de l’ouest , celui qui en douze ans a transformé le Sénégal de la capitale aux villages des profondeurs, a permis au Sénégal comme à la plupart des démocraties africaines de diversifier leurs relations diplomatiques et accords de développement avec les pays d’Asie, du Moyen Orient , d’Amérique du Sud et de l’Afrique du sud, a certainement eu une grande influence sur sa personnalité. Depuis son adhésion au Parti Démocratique Sénégalais (PDS), et y devient très vite un leader de par ses qualités intellectuelles et ses compétences au point d’inventer et de lancer le slogan : la génération du concret.
Son ascension vers le pouvoir suprême est inéluctable car son profil correspond à ce que le monde moderne appelle : les différences ne sont pas des handicaps, non, plutôt, elles permettent de conduire une dynamique de renouveau. C’est l’esprit de « yes we can ».
Contrairement à l’actuel président qui depuis son accession au pouvoir, et cela depuis deux ans, n’a su élaborer et conduire à son aboutissement que la prison de Habré ou la prison pour ses anciens compagnons. Le premier projet réalisé de bout en bout en deux ans par le président actuel est la prison de Habré et Rebeuss pour Karim. Funeste projets de développement.
Si Karim avait été à sa place, n’aurait-il pas mieux utilisé ce temps ?
L’arrestation et l’emprisonnement de plusieurs autorités Sénégalaises sans aucunes preuves à l’appui et la traque des biens ‘’supposés’’ mal acquis reste le socle de haine sur lequel le camp présidentiel surfe et compte pour sa réélection ! tout le contraire des enseignements de l’islam et de sérigne touba qui nous exhorte à retirer le venin que nous avons dans le cœur afin de nous rapprocher de Dieu et des hommes aussi.
La persécution, l’emprisonnement et la maltraitance affligée à Monsieur Karim WADE est sans nul doute une affaire grave. Mais rappelez-vous, que Karl MARX disait que l’histoire est dialectique. Et nous disons que la roue tourne. Aujourd’hui parier sur l’avenir du pouvoir actuel est simple : écoutez la rumeur et les conversations de rue. Mais, que disent ces mêmes références par rapport à Karim ?
En démocratie, on ne renverse pas la cherche de la preuve. En démocratie on est respectueux des libertés et des droits humains. On ne cherche pas à faire dévier le Droit de sa route !


C’est l’usage pernicieux du Droit qui a conduit à l’éclatement de la Côte d’ivoire !la nation en Afrique est fragile.
Pour tous ceux qui savent lire dans les étoiles, Karim est déjà en place dans la nouvelle CONSTELLATION.
Aussi, j’appelle tous les jeunes qui vont avoir 18 ans à partir de juin prochain (juin 2014) à me rejoindre dans le cadre d’un vaste mouvement dénommé « Avenir K ». Notre objectif est de réunir plus de jeunes que les dix mille gardiens à 50 000f par mois pour trois !

Et en attendant, nous lui disons KAR-KAR !! MASSA WAY, Karim Meïssa WADE.

Ngoné Daoulé DEME
Elève en classe de 1ère L au Collège St michel
Résidence à Dakar
Domicile en France
Mail :ngondeme@yahoo.fr
Autres références : facebook.com/ Ngoné ND Deme







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image