leral.net | S'informer en temps réel

Kaffrine : 154 kg de cannabis incinérés


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Juin 2012 à 21:35 | | 0 commentaire(s)|

Kaffrine : 154 kg de cannabis incinérés
Kaffrine, 26 juin (APS) – Quelque 154 kilogrammes de cannabis ont été incinérés mardi à Kaffrine (centre) pour les services douaniers devant les autorités administratives de la région qui ont indexé les camionneurs étrangers qui transitent par Kaffrine pour alimenter l’intérieur du pas en chanvre indien.

‘’Nous avons procédé à l’incinération de 154 kilogrammes de cannabis saisis sur une période d’un an. Cette quantité de drogue mise en cendres provient de quatre affaires contentieuses à l’entrée de Kaffrine’’, a expliqué le capitaine Djiby Diop, chef de la subdivision régionale des douanes de Kaffrine.

Selon le responsable de la douane au niveau local, la presque totalité de la drogue a été saisie dans des camions étrangers qui passent par Kaffrine.

‘’La plupart du temps, cette drogue provient dans des camions conduits par des Maliens. Il est rare de voir un Sénégalais (dans ce trafic). Cette année, nous en avons repéré un seul Sénégalais qui est déféré en ce moment, mais tout le reste ce sont des étrangers’’, a signalé Djiby Diop.

Il a par ailleurs relevé que la drogue saisie par les services douaniers dans cette localité n’était pas destinée aux consommateurs du Ndoucoumane.

‘’C’était une drogue qui ne fait que transiter par Kaffrine, mais elle est destinée à Touba, à Thiès et surtout à Dakar. Nous ne faisons qu’intercepter au niveau de Kaffrine’’, a précisé le capitaine Djiby Diop, ajoutant que ‘’quand un kilogramme est intercepté, une centaine nous échappe’’.

Une chose qui renseigne sur les limites des moyens de lutte des services douaniers. ‘’La région de Kaffrine se situe sur le corridor Dakar-Bamako. Ce qui fait qu’elle est ouverte sur le reste de la sous-région'', a fait observer El Hadji Papa Madické Dramé, adjoint au gouverneur de Kaffrine.

''Nous devons développer d’autres types de contrôles orientés vers les camions ferrailleurs qui échappent aux outils rudimentaires des services de sécurités’’, a souligné M. Dramé.

Selon les autorités locales, la drogue qui transite par Kaffrine provient des pays comme le Ghana, le Nigeria ou encore le Mali. Cette séance d’incinération, qui en est à sa deuxième édition après l’érection de l’ancien département en région, entre dans le cadre de la semaine nationale de sensibilisation et de mobilisation sur les drogues.

Mais pour cette année, la saisie annuelle a connu une baisse drastique passant de 154 kg en juin 2012 à deux tonnes 69 kg en juin 2011. ‘’Il y a une très grande baisse par rapport à l’année dernière. Nous ne savons pas encore si ce sont les trafiquants qui sont découragés ou bien s’ils ont utilisé d’autres méthodes qui nous échappent’’, a dit sur un ton interrogatif le chef des services douaniers de Kaffrine.




SOURCE:MTN/AD






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image