leral.net | S'informer en temps réel

Kaffrine et Kaolack: des imams lancent une fatwa contre le livre d'Oumar Sankharé

Les membres de la Ligue des imams et prédicateurs du Sénégal (LIPS), à Kaffrine et Kaolack (centre), ont dénoncé dimanche ''les propos blessants'' du dernier livre du professeur Oumar Sankharé et invité les autorités sénégalaises à censurer l’ouvrage.


Rédigé par leral.net le Dimanche 25 Mai 2014 à 19:52 | | 6 commentaire(s)|

Kaffrine et Kaolack: des imams lancent une fatwa contre le livre d'Oumar Sankharé
Le secrétaire général de cette structure, l’imam Alioune Ndao, estime que l’auteur de ce livre intitulé "Le Coran et la culture grecque'' a "avili le Coran et agressé les musulmans dans leur foi".

"Il revient au président Macky Sall, par ailleurs président en exercice de l’Organisation de la coopération islamique, de réagir à cette campagne de dénigrement", a ajouté M. Ndao lors d’un rassemblement des membres de la LIPS, à Kaolack.

Des membres de la Fédération nationale des associations d’écoles coraniques ont participé à la réunion.

Les deux structures ont, par la voix d’Alioune Ndao, invité les autorités sénégalaises à "censurer", "confisquer" et "incinérer le livre" d’Oumar Sankharé.

"Bien que le Coran soit une révélation, le professeur Oumar Sankharé soutient que son style est d’inspiration grecque", a soutenu le secrétaire général de la LIPS.

Oumar Sankharé a déclaré vouloir lancer un débat universitaire sur le sujet qu’il aborde dans son ouvrage.

"Je ne récuse pas le Coran. Ce que je dis, c'est que ce qui se trouve dans le Coran, on le trouve déjà dans d'autres livres. La preuve qu'on connaissait déjà cela avant le Coran, on accuse le prophète (Mouhammed, PSL) de ne réciter que des textes anciens", a-t-il déclaré dans une interview publiée mardi par le quotidien L'As.

Cet agrégé de grammaire française et de lettres classiques est enseignant à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar.
Aps






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image