leral.net | S'informer en temps réel

Kaffrine : restitution de connaissances sur la communication théâtrale, le 23 mai

Dix-neuf jeunes de Kaffrine issus de différents milieux sociaux vont restituer, le 23 mai prochain au CDEPS de cette commune du Saloum, des techniques sur la communication théâtrale acquises après trois mois de formation, a indiqué à l’APS, l’assistant administrateur-logisticien de l’ONG italienne COMI.


Rédigé par leral.net le Mardi 15 Mai 2012 à 18:27 | | 1 commentaire(s)|

Kaffrine : restitution de connaissances sur la communication théâtrale, le 23 mai
Formés par les responsables des troupes théâtrales "Takku Liggèye" et "Ndoucoumane", Mandiaye Ndiaye et Kéba Gaye, les 19 jeunes de conditions sociales différentes vont aider à la sensibilisation des populations sur la nécessaire réduction de la vulnérabilité des enfants et des jeunes à risque, a soutenu Babacar Diakhaté.

Cette représentation théâtrale est initiée par l’ONG italienne COMI (coopération pour le monde en voie de développement), dans le cadre des activités du projet CHYAO/Sénégal (Fonds italien pour les enfants et les jeunes africains), en compagnie de ses partenaires ADE (Avenir de l’enfant) et la FSAPHUK (Fédération des associations de personnes handicapées). Elle est présentée comme une contribution dans la lutte pour la réduction de la vulnérabilité des enfants et des jeunes à risque.

Les jeunes ainsi formés sur des thématiques sur l’enfance et les fléaux qui engendrent sa vulnérabilité, vont s’exprimer dans la salle de spectacle du CDEPS pour sensibiliser et responsabiliser les populations sur l’environnement de l’enfant.

Ces artistes en herbe sont suffisamment bien outillés sur le phénomène des enfants talibés et handicapés dans le département de Kaffrine, a commenté M. Diakhaté.

Au terme de la soirée, 4 meilleurs artistes en herbe sur les 19 montés sur scène seront retenus pour faire partie de la troupe qui regroupera les jeunes ciblés dans les régions d’intervention de l’ONG COMI pour donner un spectacle à Dakar lors de la Journée de l’enfant africain, le 16 juin prochain.

L’ONG italienne COMI, qui s’est installée à Kaffrine depuis les années 80, a démarré ses activités en septembre 2011 pour une durée 24 mois dans un souci de lutter contre la vulnérabilité des enfants et des jeunes talibés et avec handicap.



SOURCE:P.-S.
PON/BK



1.Posté par ewa le 16/05/2012 04:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

https://www.youtube.com/watch?v=AyqS2W7TREA&feature=plcp

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image