leral.net | S'informer en temps réel

Kaolack : Le nouveau maire mesure le poids de ses nouvelles responsabilités

Le maire élu de la commune de Kaolack (centre), Mariama Sarr a déclaré vendredi avoir "du pain sur la planche" à la tête de la capitale du Saloum, estimant que ses nouvelles responsabilités vont l'amener à se battre pour augmenter un budget municipal dont une large part est consacrée à la prise en charge du personnel au détriment des investissements.


Rédigé par leral.net le Vendredi 25 Juillet 2014 à 14:56 | | 0 commentaire(s)|

Kaolack : Le nouveau maire mesure le poids de ses nouvelles responsabilités
"Je suis convaincue que la tâche ne sera pas facile dans une commune où le budget de fonctionnement prend le dessus sur l'investissement avec un personnel municipal qui pèse lourd", a souligné Mme Sarr, après le huis clos de la passation de service supervisé par l'adjoint au préfet Abdoulaye Kharma.

"Nous avons passé en revue les dossiers, fait l'état des lieux du budget, des projets et programmes et de la situation du personnel", a dit Mme Sarr, par ailleurs ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfance, se disant convaincue de la nécessité de travailler à la création de richesse pour améliorer les conditions des agents.

"Nous devons créer des richesses, œuvrer à l'augmentation du budget pour améliorer les conditions des agents actuels et donner de l'emploi à des techniciens et autres expertises susceptibles d'accompagner notre volonté de moderniser Kaolack", a indiqué le premier magistrat de la ville.

Mme Sarr a salué le bilan de l'équipe sortante en matière de construction de postes de santé, de salles de classe, d'assainissement, d'éclairage public, etc., avant d'assurer qu'elle compte poursuivre ce travail au bénéfice des populations de Kaolack.


"Kaolack a certes beaucoup de difficultés mais avec l'engagement de tous, avec l'appui de l'Etat et de la coopération décentralisée et des moyens consistants, nous changeront radicalement le visage de la ville", a-t-elle indiqué.

"Nous laissons une trésorerie saine et souple, des projets sur l'assainissement soutenus à hauteur de 80 milliards par la coopération japonaise (JICA), sur les déchets solides, avec le Programme national de gestion des déchets (PNGD), etc.’’, des programmes que la nouvelle équipe est appelée à achever, a pour sa part déclaré le maire sortant, Madieyna Diouf.

"A notre prise de fonction en 2009, nous avions trouvé une ardoise municipale de plus de 400 millions que nous avions épongée. Nous avons réussi à réaliser des routes avec l'appui de l'Agence de développement municipal, l'Etat, la Banque mondiale, etc.", a ajouté M. Diouf.

M. Diouf a rappelé avoir initié, avec le soutien d'un citoyen de Kaolack travaillant à la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), un programme d'éclairage public avec le solaire.

Il s’est dit satisfait de passer le témoin à la première femme maire de Kaolack dont l’équipe ne manquera pas selon lui de travailler à renforcer les acquis. L’ancien maire de Kaolack a salué l’esprit qui a prévalu pendant les 5 ans de son mandat à la tête d’un conseil municipal dont les budgets ont été toujours approuvés selon lui sans considération partisane.

APS






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image