leral.net | S'informer en temps réel

Kaolack : Marie Diouf et Moussa Ndiaye écopent chacun 3 ans de prison

La cour d’Assises de Kaolack (centre), lors de sa séance du jeudi, a condamné à trois ans de prison ferme Marie Diouf accusée de tentative d’infanticide en février 2009 et Moussa Ndiaye poursuivi pour trafic international de drogue et contrebande.


Rédigé par leral.net le Jeudi 26 Avril 2012 à 19:46 | | 0 commentaire(s)|

Kaolack : Marie Diouf et Moussa Ndiaye écopent chacun 3 ans de prison
Le président de la cour d’Assises de Kaolack, Mamadou Cissé, et ses assesseurs Abdou Aziz Diallo et Ousmane Guèye ont condamné Marie Diouf à trois ans de prison plus une amende de 50.000 francs CFA.

Agée de 37 ans, elle est divorcée et mère de trois enfants arrêtée le 17 février 2009 pour avoir abandonné son nouveau-né dans un tas d’immondices.

En effet, les gendarmes de Fatick qui avaient été informés de l’abandon d’un bébé de sexe féminin dans un tas d’immondices à Niakhar ont été aiguillonnés par la matrone du poste de santé de la localité qui avait découvert un placenta de 500 grammes après un examen sur Marie Diouf.

Interpellée, elle a affirmé croire avoir accouché d’un mort-né derrière le magasin de dépôt de gaz du marché de Niakhar. Le cadavre a été découvert plus tard par un garçon qui l’a enveloppé dans une veste avant de l’évacuer au poste de santé.

Marie Diouf a toujours reconnu les faits a été condamné par la cour d’Assises à trois ans d’emprisonnement et à payer une amende de 50.000 francs.

Pour sa part, l’avocat général Insa Ndiaye avait requis une peine de sept ans, tandis que son conseil, Me Aly Sarr, a plaidé son acquittement.

La deuxième affaire appelée à la barre de la 9ème et avant-dernière journée de la cour d’Assises de Kaolack a concerné Moussa Ndiaye, 50 ans, un cultivateur de Nioro arrêté en février 2010 à Keur Ayib en possession de 3,750 kg de chanvre indien achetés à Farafénié (Gambie).

L’avocat général Insa Ndiaye avait requis 10 ans d’emprisonnement alors que l’avocat de la défense Me Yéri Fall qualifiait le dossier de son client qui a reconnu les faits de ‘’vide, bâclé depuis l’enquête préliminaire’’.

La cour qui a disqualifié le trafic international en offre et cession en vue d’une consommation personnelle a condamné Moussa Ndiaye à trois ans de prison et à payer une amende de 50.000 francs CFA.


SOURCE:Aps






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image