leral.net | S'informer en temps réel

Kaolack : la Cour d’assises confirme la perpétuité prononcée contre Serigne Ka

La Cour d’assises de Kaolack a confirmé, mercredi, la condamnation aux travaux forcés à perpétuité prononcée en novembre 2009 à Thiès contre Serigne Ka, coupable de tentative de vol en réunion commis la nuit avec violences ayant entraîné la mort du septuagénaire Mbaye Fall.


Rédigé par leral.net le Mercredi 18 Avril 2012 à 19:48 | | 0 commentaire(s)|

Kaolack : la Cour d’assises confirme la perpétuité prononcée contre Serigne Ka
Serigne Ka, un berger de 49 ans, a été condamné le 10 novembre 2009 à la perpétuité par la Cour d’assises de Thiès pour avoir asséné des coups de coupe-coupe mortels au vieux Mbaye Fall. Ce dernier était venu, dans la nuit du 2 au 3 avril 2004, au quartier Médina Fall, porter assistance à la famille de son voisin Galaye Sèye, assaillie par des voleurs de moutons.

Non satisfait de cette lourde peine, Serigne Ka et ses conseils avaient interjeté appel avant d’être déboutés par la Cour d’assises de Kaolack qui a confirmé la décision de celle de Thiès.

Arrêté 5 jours après la commission des faits et le témoignage accablant d’un habitant de la maison visitée nuitamment, Maodo Sèye, qui l’avait formellement identifié comme l’un des cinq assaillants, Serigne Ka a toujours été constant dans ses dénégations. Il est allé jusqu’à soutenir qu’il ne s’est plus rendu au quartier Médina Fall depuis 1994.

Rien ne remet en cause l’implication de Serigne Ka dans cette infraction qui a provoqué la mort par coups de coupe-coupe d’un vieux de 74 ans venu secourir ses voisins, a soutenu l’avocat général Cheikh Bamba Niang.

’’Toutes les circonstances aggravantes sont applicables à l’accusé’’, a relevé M. Niang qui a requis la confirmation de la peine prononcée par la Cour d’assises de Thiès.

’’Tout le réquisitoire du parquet général est fondé sur le témoignage du jeune Maodo Sèye, alors âgé de 17 ans et rien n’est venu conforter cette déposition’’, s’est désolé Me Amadou Sonko qui a estimé que son client est victime de son infirmité parce que le témoin a souligné avoir vu un borgne.


SOURCE:APS






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image