leral.net | S'informer en temps réel

Kaolack : les enseignants du primaire désertent les classes pour la rue


Rédigé par leral.net le Jeudi 14 Février 2013 à 20:09 | | 4 commentaire(s)|

Kaolack : les enseignants du primaire désertent les classes pour la rue
Le système d’enseignement de l’école primaire a été perturbé aujourd’hui dans la commune de Kaolack et ce, jusqu’au lundi prochain. Les sections locales des syndicats d’enseignants du primaire à savoir le Sels et le Snels ont organisé une marche dans les rues de la capitale du Saloum pour montrer leur opposition au retour de la méthode des « doubles flux » à l’école. Cette double utilisation des locaux qui permet à l’enseignant de venir matin et soir est fortement dénoncée par ces syndicats. Ils ont également fustigé d’autres problèmes comme les « retards de salaires, le paiement des indemnités et le redéploiement de 158 de leurs collègues dans d’autres écoles. Un mémorandum a été déposé sur la table du Préfet du département de Kaolack au terme de la marche.



1.Posté par Cheikh GAYE le 14/02/2013 22:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ca fait mal au coeur quand on voit un ministre ou un responsable qui n'a acquit aucune notion de gestion dans sa vie, ni de prise de décision.
C'est de la DICTATURE que nous subissons tous et non de la GESTION SCIENTIFIQUE DES AFFAIRES DE L'ETAT. C'EST PLUS DANGEREUX QU'UNE BOMBE .

2.Posté par mister le 15/02/2013 02:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense que vous, les enseignants feraient mieux en pensant à ces enfants qui ont besoin de vous pour construire leur avenir. Soyez logiques avec vous mêmes. Comment est ce qu'on peut aller en grève parce qu'on vous a redéployé. c'est irrespectueux ça. je peux comprendre l'argument selon lequel des salaires se seraient payés tardivement ou que des indemnités se seraient impayés. c'est l'avenir de vos propres enfants que vous êtes en train de mettre en jeux. Réfléchissaient un peu.

3.Posté par JMM le 15/02/2013 02:56 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vivent les inspections. Ca c'est du travail sérieux. 150 enseignants qui se sucraient sur le dos du contribuable et de surcroit sabotent l'avenir de nos enfants.Respect messieurs

4.Posté par JMM le 15/02/2013 02:56 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vivent les inspections. Ca c''est du travail sérieux. 150 enseignants qui se sucraient sur le dos du contribuable et de surcroit sabotent l''avenir de nos enfants.Respect messieurs

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image