leral.net | S'informer en temps réel

Karim Wade - Crei : le début d’un long feuilleton judiciaire

Le face-face entre l’ancien ministre Karim Wade et le procureur de la Cour de répression de l’Enrichissement illicite sur sa mise en demeure dans la procédure d’enquête a eu lieu ce vendredi. Il n'a fallu que quelques minutes à Alioune Ndao pour transmettre au fils de l’ancien Président de la République, Abdoulaye Wade, son dossier d’accusation composé par les informations sur ses biens.


Rédigé par leral.net le Vendredi 15 Mars 2013 à 15:00 | | 2 commentaire(s)|

Karim Wade - Crei : le début d’un long feuilleton judiciaire
Il appartient donc à Karim Wade, à compter d’aujourd’hui et ce, jusqu’à un délai d’un mois, d’apporter toutes les justifications nécessaires sur l’acquisition licite de ses biens suspectés par le procureur dans ledit document. Quelle sera la suite de la procédure, conformément aux dispositions de la Loi sur le délit d’enrichissement illicite? En effet, selon la « loi 81-53 du 10 juillet 1981 », instituant la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), après la mise en demeure, si l’accusé apporte des justificatifs convaincants, « le dossier est classé sans suite par le procureur ».

Au cas contraire, le procureur transmet le dossier d’accusation à une Commission d’instruction, installée par Décret et dirigée par un président assisté par 3 juges ». Cette Commission a un délai de 6 mois pour publier ses conclusions d’enquêtes et elle renvoie à son tour le dossier d’accusation au procureur de la Cour. Il reviendra à ce dernier d’organiser un procès, pour connaître l’issu de la procédure. Ces enquêtes sur les biens supposés mal acquis sont donc parties pour durer plusieurs mois avant de donner leurs résultats.



1.Posté par la vérité le 15/03/2013 16:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La justice sénégalaise a été traité de tous les noms d'oiseaux sous l'ère WADE , autant de sénégalais que moi avions cru que le régime de macky redorera son blason mais il n'en est rien car la manière dont procède Monsieur NDAO prouve clairement qu'il ne fait qu'exécuter les injonctions de Mimi TOURE et derrière elle celles de Macky SALL.
Dans la justice on dit que "La preuve incombe à l'accusateur" c'est à l'accusateur de prouver les allégations dont il met en oeuvre.
"QUE JUSTICE SOIT FAITE MAIS DANS LES REGLES DE L'ART"

2.Posté par soda marième le 17/03/2013 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci l'échec du procureur signifie la chute pour Macky
nous voulons des choses claires, merci

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image