leral.net | S'informer en temps réel

Karim Wade à Aïda Mbodj : “je ne suis mêlé ni de prés ni de loin aux attaques dont tu es l’objet, tu es plus qu’une grande soeur”

La Présidente du Conseil départemental de Bambey et le plus célèbre prisonnier des prisons sénégalaises, en l’occurrence Karim Wade se sont rencontrés, il y a quelques heures de cela, ce lundi.


Rédigé par leral.net le Lundi 6 Juillet 2015 à 20:03 | | 7 commentaire(s)|

Karim Wade à Aïda Mbodj : “je ne suis mêlé ni de prés ni de loin aux attaques dont tu es l’objet, tu es plus qu’une grande soeur”
Selon des sources généralement bien informées, Actusen.com est en mesure d’écrire que la députée Aïda Mbodj et le fils de l’ancien Président de la République ont, longuement, évoqué la situation au sein du Parti démocratique sénégalais.

Au cours de leurs échanges, Karim Wade a déclaré à son hôte du jour, victime, ces derniers jours, d’attaques répétées de la part de ses partisans qu’il n’est mêlé ni hier ni aujourd’hui à celles-ci. “Je n’ai demandé à personne, je dis bien à personne, de vous attaquer. Vous êtes plus qu’une grande soeur pour moi. En plus, je sais ce que vous représentez dans le Parti”, a-t-il dit à Aïda Mbodj. Qui lui a fait remarquer les attaques venant de certains de ses sympathisants.

Aïda Mbodj à Karim Wade : “ma conviction est qu’on doit se battre de toutes nos forces pour te faire sortir de prison, ainsi que tous les autres détenus politiques”

L’ancien puissant ministre d’Etat sous le défunt régime de son père ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Car, en plus d’avoir tenté de rassurer Aïda Mbodj, il a vivement félicité celle-ci pour ses nombreuses prises de positions, à chaque fois qu’il est question de parler du traitement infligé aux anciens dignitaires par l’actuel Pouvoir.

D’après toujours les sources de Actusen.com, Karim Wade a souhaité que l’ex-mairesse de Bambey aille plus souvent lui rendre visite à la Maison d’arrêt et de correction de Rebeuss. La Présidente du Conseil départemental de Bambey a profité de son tête-à-tête avec le fils de Me Abdoulaye Wade pour lui signifier qu’elle ne transige pas par rapport à sa seule certitude du jour, à savoir l’impérieuse nécessité de se serrer les rangs et de se battre pour faire sortir de prison les responsables libéraux, avant de parler de question de candidature du Pds.

Le protocole de Rebeuss signé entre le frère et la soeur

Les deux ont convenu de travailler, désormais, la main dans la main, pour l’intérêt supérieur du Parti démocratique sénégalais en eaux troubles, depuis quelque temps. Du fait notamment de la fronde initiée par le Président du Groupe parlementaire “Démocrates et Libéraux”, Modou Diagne Fada, à la tête de plusieurs cadres libéraux.

Reste maintenant à savoir est-ce que Karim Wade va honorer le protocole de Rebeuss paraphé ce 6 juillet 2015. Car du temps du règne de son père, dans sa capacité d’alors à faire et défaire des carrières, il avait choisi de faire promouvoir certaines femmes au détriment d’Aïda Mbodj et qui lui ont tourné le dos, dès que le vent a tourné.

Pour ceux qui ne le savent pas, c’est hier nuit dimanche 5 juillet que la députée Aïda Mbodj est revenue de voyage. Et a filé tout droit vers la Maison d’arrêt et de correction de Rebeuss, où la réclamait Karim Wade. Après la visite que le frondeur en chef Modou Diagne Fada a rendue à celui-ci.

Actusen.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image