leral.net | S'informer en temps réel

Karim Wade raille les juges de la Crei : "Quand je parle de Singapour vous regardez vos babouches "

Karim Wade continue de réclamer la lumière sur l'affaire des 47 milliards de Singapour. Hier, informe Libération, après que les avocats ont fini leurs plaidoiries, le fils de l'ancien Président a demandé à prendre la parole.


Rédigé par leral.net le Vendredi 26 Septembre 2014 à 21:45 | | 5 commentaire(s)|

Karim Wade raille les juges de la Crei : "Quand je parle de Singapour vous regardez vos babouches "
Avant de lui donner la parole, le Président Henri Grégoire Diop le prévient que la Cour n'acceptera plus la lecture de documents par un prévenu devant la barre. "Je n'ai qu'un stylo et une copie du rapport de l'expert Alboury Ndao", rassure Karim Wade qui sur la même lignée, fait savoir qu'il aimerait accélérer la cadence sur le compte de Singapour". Ainsi, Karim a réitéré sa déposition en exhortant la Cour à se rendre à Singapour pour récupérer cet argent, s'il existe. Car dit-il "les Sénégalais attendent de voir des milliards. Mais, quand je parle de Singapour, vous regardez vos babouches". En outre, Karim Wade a demandé que le procès soit renvoyé jusqu'à ce que Bibo Bourgi soit en mesure de comparaître. Ce, étant donné que ce dernier réclame les 80% du patrimoine qui est imputé . Si vous ne renvoyez pas ce procès, vous confirmer que ce procès est politique... ", a-t-il déclaré. Prenant la parole à sa suite, le procureur spécial Alioune Ndao a demandé à la Cour de rejeter sa demande. Rendant sa décision, La Cour a rejeté la demande de Karim Wade et de ses avocats avant d'entamer l'audition des témoins. L'audience a été suspendue jusqu'au 13 octobre.






Hebergeur d'image