leral.net | S'informer en temps réel

Kédougou. Opération ‘diouratigui’ : des armes et 24 kg de chanvre indien saisis par les gendarmes.

Rédigé le Lundi 24 Décembre 2012 à 00:45 | | 1 commentaire(s)

Les gendarmes ont saisi 24 kg de chanvre indien, une importante quantité de boisson alcoolisée, de produits chimiques et de carburant et interpellé 12 individus.



Kédougou. Opération ‘diouratigui’ : des armes et 24 kg de chanvre indien saisis par les gendarmes.

 


L’insécurité est devenue le maitre mot qui reste suspendu sur les lèvres de la population de Kédougou notamment dans les sites d’orpaillage traditionnel.

En tant qu’activité économique de subsistance, illégale mais tolérée, l’orpaillage traditionnel  draine chaque année des milliers et des milliers d’individus de nationalités différentes vers les principaux placers de la région de Kédougou.

Les plus en vue dans cet afflux massif sont les citoyens des pays limitrophes (Guinée Conakry, Mali, Burkina, Nigéria) qui viennent s’ajouter à la population autochtone avec parfois des comportements qui dérangent.

Tous les moyens sont bons pour se faire de l’argent dans les sites d’orpaillage.

Qui se prostitue, qui devient receleur ou agresseur, tout est permis pour se faire de l’argent. Pour survivre, la plupart des occupants des placers rivalisent d’ardeur pour  s’approprier et appliquer le contenu de l’encyclopédie de la délinquance, de la débauche et du banditisme.

Soucieuse de sa mission régalienne de maintien de l’ordre, de protection des personnes et des biens, la gendarmerie nationale ne croise pas les bras face à cette situation devenue très inquiétante dans cette partie du pays dont le relief très accidenté ne favorise pas souvent les interventions.

Les forces de l’ordre ont très tôt compris cela. C’est pourquoi ont –elles déclenché pour la troisième fois consécutive l’opération  « diouratigui », opération d’assainissement et de sécurisation des zones d’orpaillage. Cette opération s’est déroulée du 16au19 Décembre 2012  sur les sites d’orpaillage de sambaranbougou, Diyabougou, Tenkoto, Gora, Diakhalin), kharakhéna

« Cette opération est une réaction face à l’insécurité grandissante qui sévit dans la région notamment dans les sites d’orpaillage. Nous avons interpellé 12 étrangers  dont 9 maliens  parmi lesquels un détenait une arme à feu  de  quatrième catégorie. Nous avons saisi  2400 l de gasoil, 40 l d’acide sulfurique, 20 l d’acide nitrique, une importante quantité de boisson alcoolisée et 24 kg de chanvre indien… » a laissé entendre le capitaine Ibrahima Ngom commandant de la compagnie de gendarmerie de Kédougou.

Par cette  opération réussie grâce à l’intervention musclée des gendarmes des compagnies de Tambacounda, Bakel et de Kédougou, la population vient d’être sauvée de dangers  à divers niveaux.

« Nous vivions une insécurité  totale avec l’arrivée massive d’étrangers  dans la région de Kédougou. C’est la porosité des frontières  qui facilite leur infiltration avec des produits de contrebande souvent très  dangereux. Ce qui fait que les actes d’agression  sont devenus fréquents  même dans la commune de Kédougou » a ajouté le capitaine Ngom.

Par ailleurs, soutenus par  l’Etat  Sénégalais qui va incessamment accroitre leurs moyens d’intervention, les gendarmes entendent dérouler fréquemment ces genres d’opération  en collaborant avec leurs collègues de la sous-région (Mali et Guinée Conakry).

« C’est une obligation  pour éradiquer cette insécurité, il faut collaborer koundara, à Niafou et Foulaya les commandant de brigades sont instruits pour programmer des rencontres mensuelles pour circonscrire la délinquance compte tenue de l’étendue de la zone et de la porosité des frontières » a précisé le capitaine Ibrahima Ngom.

La gendarmerie nationale appelle les étrangers vivants en territoire sénégalais de régulariser leur situation  au moins trois mois après leur arrivée et demande un  appui en moyens humains pour la création d’un escadron mobile à Saraya  afin de mieux pouvoir contrôler les axes de Saienssoutou et guémédjé.

Correspondance (Adama Diaby)




1.Posté par FocusActu le 24/12/2012 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour à tous! Votre nouveau site d'information est désormais en ligne: focusactu.com. Bienvenue à tous!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site


Hebergeur d'image