Leral.net | S'informer en temps réel



Kenya : le récit de la journée de lundi

le 24 Septembre 2013 à 19:35 | Lu 235 fois

Westgate Mall : au moins 62 personnes ont été tuées et 63 autres sont toujours portées disparues selon la Croix-Rouge kényane - AFP

  •  
 
Westgate Mall : au moins 62 personnes ont été tuées et 63 autres sont toujours portées disparues selon la Croix-Rouge kényane - AFP

--------------------------------

23h05 : « Nous contrôlons le Westgate », déclare le ministère kényan de l’Intérieur sur son compte Twitter. Le gouvernement kényan avait un peu plus tôt affirmé que tous les otages avaient probablement été évacués.

--------------------------------

22h38 : Le gouvernement pense que tous les otages ont été évacués. Tous les otages présents dans le centre commercial Westgate de Nairobi auraient probablement été évacués, et les forces spéciales kényanes ne rencontrent plus aucune résistance dans le bâtiment, a affirmé lundi soir à l’AFP le porte-parole du gouvernement kényan.

« Je pense que tout le monde, les otages, ont été évacués, mais nous ne voulons prendre aucun risque », a expliqué Manoah Esipisu. « Nos forces spéciales sont à l’intérieur du bâtiment, et vérifient toutes les pièces (...) Pour le moment, nous ne rencontrons aucune résistance », a-t-il poursuivi, estimant être « proche de la fin du siège ».

--------------------------------

22h30 : Le siège du centre commercial Westgate de Nairobi se poursuivait tard lundi soir. Un membre des forces spéciales kényanes qui venait de participer aux combats a raconté la difficulté de l’intervention, parlant d’une partie de « cache-cache » avec les islamistes dans les magasins du centre commercial, dont les alentours restaient bouclés et interdits d’accès aux journalistes. « Ils ont brûlé des matelas pour faire diversion, ils ont essayé de s’échapper », a déclaré le chef de l’armée kényane, le général Julius Waweru Karangi.

Le ministre kényan de l’Intérieur, Joseph Ole Lenku, a cependant estimé que l’opération touchait désormais « à sa fin ». « Nous contrôlons tous les étages (du centre commercial), les terroristes ne peuvent pas s’échapper », a-t-il assuré.

--------------------------------

20h40 : Barack Obama a qualifié de « terrible tragédie » l’attaque meurtrière dans un centre commercial de Nairobi. Le président américain a promis que les Etats-Unis apporteraient « tout le soutien nécessaire » au Kenya.

« Je veux exprimer personnellement mes condoléances au président (Uhuru) Kenyatta qui a perdu des membres de sa famille dans l’attaque, mais aussi aux Kényans, nous sommes solidaires d’eux », a ajouté Barack Obama avant de rencontrer à New York son homologue nigérian Goodluck Jonathan.

« Nous fournirons (aux Kényans) tout le soutien nécessaire en matière policière », a ajouté le président américain, né aux Etats-Unis d’une mère américaine et d’un père kényan. Il s’est dit persuadé que le Kenya, « depuis longtemps un pilier de stabilité en Afrique de l’Est », surmonterait cette épreuve.

« Mais je pense que (cette attaque) souligne à quel point la communauté internationale doit faire face à la violence insensée que ces groupes représentent », a conclu Barack Obama, qui est arrivé lundi midi à New York, où il doit s’exprimer mardi devant l’assemblée générale de l’ONU.

--------------------------------

18h50 : La stupéfiante histoire d’un photographe de guerre au cœur de l’attaque de Nairobi. Tyler Hicks est photographe pour le « New York Times ». Il a couvert de nombreux conflits et remporté plusieurs prix. C’est par hasard qu’il se trouvait samedi matin près du centre commercial au moment de l’attaque. Lire l’article de Michèle Warnet

---------------------------------

18h36 : La France ne dispose pas d'indications lui permettant d'affirmer que des Français figurent parmi les otages encore retenus dans le centre commercial de Nairobi, a déclaré Laurent Fabius. « J'ai demandé à l'ambassade de prendre contact avec les 1.400 Français qui sont enregistrés au consulat et à l'ambassade et apparemment il n'y a pas (...) de personne manquante. Il peut y avoir tel ou tel touriste mais en ce moment ce n'est pas confirmé », a dit le ministre français des Affaires étrangères sur BFMTV. Un peu plus tôt, les assaillants avaient affirmé sur leur compte Twitter que quatre français étaient retenus parmi les otages. L’information n’avait pas été confirmée par les autorités kényanes.

 
 

-------------------------------------

18h21 : Nice va rendre hommage aux deux Françaises, une mère et sa fille, tuées lors de l'attaque du centre commercial de Nairobi par des islamistes, a indiqué le maire de la ville, Christian Estrosi. « C'est avec beaucoup de tristesse et d'émotion que j'ai appris le décès d'une mère et de sa fille, d'origine niçoise, froidement abattues par ces monstres », a commenté le député UMP.

« Âgée d'une vingtaine d'années, la jeune femme était venue en vacances rendre visite à ses parents, propriétaires d'un complexe hôtelier », a-t-il précisé, en évoquant un événement « terrible pour les familles et pour le Kenya ».

 

--------------------------------

17h45 : « Plus de 10 suspects » ont été arrêtés pour être interrogés dans le cadre de l’enquête sur l’attaque du centre commercial Westgate à Nairobi, a annoncé lundi soir le ministère kényan de l’Intérieur.

« Nous avons arrêté plus de 10 suspects pour interrogatoire » a affirmé le ministère dans un bref message sur Twitter. L’attaque revendiquée par les islamistes somaliens shebab, en cours depuis plus de 48 heures, a fait au moins 62 morts et autant de disparus, selon la Croix-Rouge kényane. Les islamistes détiennent un nombre encore indéterminé d’otages.