Khadim Diop, président du Conseil national de la jeunesse: «...à l’Etat, aux collectivités locales et surtout, au patronat d'aider les jeunes à trouver de l’emploi »


Rédigé par leral.net le Jeudi 2 Novembre 2017 à 10:21 | | 0 commentaire(s)|

A l’image des autres jeunes du continent, le Conseil national de la jeunesse du Sénégal a célébré hier, la Journée africaine de la jeunesse. « Le Conseil nationale de la jeunesse, à travers ses démembrements, s’engage à vulgariser la capture du dividende démographique pour faire du Sénégal un pays émergent », a fait savoir son président parlant du thème de cette année. Selon Khadim Diop et ses camarades, cette capture du dividende démographique passe par des voies telles que la formation de la couche en âge de travailler.

Pour M. Diop, « l’Etat du Sénégal est en train de faire beaucoup d’efforts par rapport à la promotion de la jeunesse surtout à l’emploi de la jeunesse. Cette année-ci l’Etat a dégagé une enveloppe de 3 milliards pour l’emploi des jeunes. Certes, c’est insuffisant mais c’est un effort à saluer. Et nous ferons le plaidoyer de telle sorte que l’année prochaine cette enveloppe passe de 3 milliards à 10 milliards pour répondre aux attentes des jeunes du Sénégal », dit-il.

Alors le président du Cnjs a saisi l’occasion pour transmettre les condoléances à Mor Khoudjia Gueye, directeur de la vie associative au ministère de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du volontariat, venu représenter Gorgui Ndong. « Nous lançons un appel à l’Etat, aux collectivités locales et surtout, au patronat d’aider les jeunes à trouver de l’emploi pour participer à la création de richesse », a-t-il sollicité.




Le Quotidien








Hebergeur d'image