leral.net | S'informer en temps réel

Khalifa Ababacar Sall: Un ambitieux à la carapace dure

L’héroïsme d’un homme se mesure à son engagement à réaliser ses projets de vie. Un engagement, nécessitant une détermination, des actes réfléchis pour maîtriser son périmètre d’intervention. La vie étant un terrain de confrontation, exige plusieurs arcs au cou pour un homme audacieux qui veut braver les réalités du destin. Comme le dit un adage, «ce n’est pas celui qui revient vainqueur d’une guerre, mais celui qui triomphe sur ses propres désirs et passions». Le Maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, à qui, il est prêté des ambitions présidentielles, semble bien s’inscrire dans cette dynamique.


Rédigé par leral.net le Vendredi 20 Mars 2015 à 11:36 | | 20 commentaire(s)|

Khalifa Ababacar Sall: Un ambitieux à la carapace dure
Le Maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall a connu un militantisme socialiste de plusieurs années. Il a vécu le pouvoir avec Abdou Diouf pendant longtemps. Politiquement, l’homme détient les armes de son combat. Il a prouvé davantage dans la gestion des affaires municipales de la ville de Dakar.

Des prémices d’un homme d’envergure, démontrant une volonté de satisfaire la demande sociale, se dégage, à travers des réalisations. Pendant 12 ans, le Parti démocratique Séné- galais (Pds) bute sur certaines questions sensibles comme celle des marchands ambulants, nécessitant un courage politique. Mais, Khalifa Sall, une fois, à la Mairie de Dakar a entrepris de rendre la capitale sénégalaise plus vivable.

Ainsi, il se donne les moyens matériels et financiers pour garantir un épanouissement aux populations de la ville. Ce qui lui fait gagner de nouveau la confiance des citadins. Partant de là, l’appétit vient en mangeant. Les ambitions semblent être ailleurs. Puisque, le socialiste, habituellement serein, développe de réelles capacités de résistance. Il ne laisse rien paraître gratuitement dans l’espace public.

L’homme a du génie. Développement des caractéristiques d’un leader, né Développant des caractéristiques d’un vrai leader, certains voient en lui, une véritable incarnation de l’idéal socialiste, un véritable homme d’Etat. Constat… Son investiture à la tête de sa formation politique s’invite dans les débats à deux ans de l’échéance.

Une certaine opinion désigne Khalifa Ababacar Sall, comme étant le candidat idéal du parti, à l’élection présidentielle de 2017. Prudent qu’il est, Khalifa garde son silence… s’emmure dans un silence. Mieux, il se refuse tout dérapage, toute déclaration publique, tout chuchotement imprudent avec des proches pouvant compromettre ses ambitions.

En vieux routier, Khalifa dé- roule de manière silencieuse sa feuille de route. Preuve d’une témérité politique Serein, imperturbable, Khalifa fonce sans bruit. Il a souffre de la contradiction comme il en a fait la démonstration à l’occasion de la session ordinaire de la ville de Dakar, vendredi dernier.

«Je demande aux conseillers de respecter les positions différentes. Nous sommes des frères. Il faut considérer que nous sommes une famille. Souvent les perceptions peuvent ne pas être les mêmes. Mais, nous resterons toujours une famille. Eviter de manifester votre désapprobation ou votre consentement sur l’exposé d’un frère », avait-il dit à tout le monde, calmant du coup les ardeurs.

Sûr de lui, Khalifa ne cesse de dire à l’assistance, «personne ne peut me faire sortir de mon état de sérénité habituelle. Sauf, peut-être qu’il m’insulte de mère. Même dans ce cas, je verrais bien».

Grand Place






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image