leral.net | S'informer en temps réel

Khalifa Sall déchire l’Acte 3 de la décentralisation : "Pourquoi on ne l’a pas fait à Fatick Saint-Louis ?"

Présentant les listes de la coalition Taxawu Dakar, le maire sortant de Dakar s’en est encore une fois pris à l’Acte 3 de la décentralisation. Celui-ci a, en effet, consacré la suppression de la ville en tant que collectivité locale.


Rédigé par leral.net le Samedi 14 Juin 2014 à 09:15 | | 5 commentaire(s)|

Khalifa Sall déchire l’Acte 3 de la décentralisation : "Pourquoi on ne l’a pas fait à Fatick Saint-Louis ?"
"Le problème est que ce qui fonde la communauté de vie, la communauté de solidarité entre les territoires, la cohérence va (désormais) disparaître", déplore Khalifa Sall. L’autre problème poursuit-il, c’est que la parcellarisation de Dakar jure d’avec la centralisation de la gestion qui promeut la métropolisation de la ville. Même s’il reconnait des "avancées notoires" avec l’Act 3, M. Sall pense que le Sénégal n’a pas besoin de patchwork (technique de couture qui consiste à assembler les morceaux de tissu de taille)" qui fait que chaque maire va agir de son côté". Mais, l’une des conséquences les plus remarquables de cette réforme, selon le maire de Dakar, c’est la disparition du citoyen de Dakar qui est réduit en citoyen de commune. "Pourquoi on ne l’a pas fait à Fatick ou Saint-Louis ?", s’est-il demandé. Fatick et Saint-Louis, deux villes d’où sont originaires respectivement le Président Macky Sall et son beau-frère Mansour Faye, indique EnQuête.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image