leral.net | S'informer en temps réel

Khalifa Sall dénonce les achats de conscience : « Le riz et l’argent c’est même un viol de la conscience des citoyens »

Khalifa Sall a fortement dénoncé l’achat de conscience que les partisans du « Oui » sont en train de mener. Le maire de Dakar l’assimile d’ailleurs à « un viol de la conscience ». Mais, il n’est pas inquiété par le phénomène. Car pour lui, les populations savent que si ce n’était pas la campagne, elles n’allaient pas recevoir cela.


Rédigé par leral.net le Vendredi 18 Mars 2016 à 11:33 | | 58 commentaire(s)|

« Aujourd’hui, on dénonce le riz et l’argent qu’on est en train de distribuer aux citoyens. Le riz et l’argent sont une autre forme de violence, c’est même un viol de la conscience des citoyens et des populations. Mais nous n’avons pas peur, nous n’avons aucune crainte », a indiqué Khalifa Sall dans les colonnes de L’Observateur.

Poursuivant ses visites de proximités dans quelques quartiers de Dakar, Khalifa Sall se dit confiant quant l’adhésion des populations à leur invitation à voter. D’ailleurs, elles leur disent qu’ils n’ont pas besoin de battre campagne.

« Les gens nous ont dit que ce n’est plus un problème de société, à la limite, un problème social. Ils nous ont dit: vous n’avez pas besoin de faire campagne, nous avons pris conscience des enjeux et nous voteront Non », explique le maire de Dakar.

Senego






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image