leral.net | S'informer en temps réel

Kidnapping de la fillette de 4 ans à Rufisque : Le préfet interdit la marche des mouvements de jeunesse

Les mouvements de jeunesse ont tenu à investir les artères de la ville de Rufisque pour manifester leur mécontentement suite au kidnapping de Fatou Binetou Ndiaye, enlevée il y a de cela une semaine. Ce, malgré l’interdiction du préfet pour des raisons de sécurité, renseignent nos confrères de Grand Place.


Rédigé par leral.net le Lundi 6 Juillet 2015 à 11:27 | | 4 commentaire(s)|

Kidnapping de la fillette de 4 ans à Rufisque : Le préfet interdit la marche des mouvements de jeunesse
En dépit de l’interdiction du préfet, les mouvements de jeunesse et de la société civile du département de Rufisque ont tenu à marcher pour manifester leur colère après le kidnapping de la petite Fatou Binetou Ndiaye, enlevée devant son école par un inconnu. « La marche a été certes interdite pour des raisons acceptables, mais nous n’allons pas baisser les bras. Nous allons organiser d’autres marches jusqu’à ce que nous retrouvions Binetou. La marche ou le rassemblement, c'est également pour interpeller les autorités et leur dire que la violence et l’insécurité sont aujourd’hui à la porte de l’école et il est temps de prendre des dispositions », renseigne Michel Mendy de l’association des guides et scouts et porte-parole des manifestants.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image