leral.net | S'informer en temps réel

Kolda- Après leur victoire aux Locales : Les jeunes de l’Apr exigent leur part du gâteau

Ils se sont montrés très exigeants à l’endroit du chef de l’Etat. Ils, ce sont les jeunes militants et militantes de l’Apr et membres de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer). Face à la presse, ces jeunes exigent du Président Sall des postes de responsabilité dans l’attelage gouvernemental ou au sein de l’Etat dans les grands centres de décisions. Une promesse de Macky Sall à l’endroit des Apéristes de Kolda.


Rédigé par leral.net le Mardi 16 Septembre 2014 à 00:00 | | 1 commentaire(s)|

Kolda- Après leur victoire aux Locales : Les jeunes de l’Apr exigent leur part du gâteau
A en croire Mohamet Kane, «c’est lors d’une audience avec les militants de Kolda, à l’occasion du lancement du pôle d’émergence de la Casamance à Ziguinchor, que le président de la République a promis à qui veut l’entendre que si les élections sont gagnées à Kolda, les jeunes et les femmes de cette localité seront responsabilisés au haut niveau». Aujourd’hui, près de deux mois après ces élections gagnées, les jeunes membres de la Cojer montent au créneau pour rappeler avec exigence, cette promesse à Macky Sall dont la réalisation est fortement attendue par tous.
Même si ces jeunes reconnaissent les efforts du régime dans la responsabilisation des fils de Kolda au plan national, cette promesse est sur toutes les lèvres d’une jeunesse assoiffée de se hisser au premier rang dans la gestion des affaires publiques. Ces jeunes et femmes exigent des postes de direction, de présidence de conseil d’administration et autres postes hautement privilégiés. De l’avis de Momat Sall, «Kolda a des ressources humaines aptes à satisfaire le président de la République dans la gestion des affaires nationales». Au cours de ce face à face avec la presse, les jeunes ont loué les actions de la nouvelle équipe municipale à l’endroit du mouvement sportif avec l’octroi de subvention financière aux Asc et aux zones de l’Odcav. Parlant de ce sport, l’occasion est saisie par la Cojer pour inviter aussi le ministère du Sport au respect de la limite du mandat des dirigeants du mouvement navétanes qui finit en 2015 et au renouvellement de ces instances afin de mieux apaiser le climat social en ce sens.






Hebergeur d'image