leral.net | S'informer en temps réel

Kolong Fall À Ndande: Histoire D’un Puits Légendaire

A Ndande Fall, village situé dans la communauté rurale du même nom dans le département de Kébémer, dans la région de Louga, se trouve, à quelques encablures de la gare ferroviaire datant de l’époque coloniale, un puits mythique et historique. C’est le fameux puits Kolong Fall.


Rédigé par leral.net le Mercredi 17 Août 2011 à 12:44 | | 1 commentaire(s)|

Kolong Fall À Ndande: Histoire D’un Puits Légendaire
Le puits Kolong Fall, profond de 34 mètres avec 11 mètres de diamètre, est situé après la gare ferroviaire de Ndande, près des hangars situés sur le périmètre jadis destiné à l’exploitation et à l’entreposage de l’arachide. Devant le puits, duquel sont visibles de grands piquets de bois qui retiennent le sable, il y a une rangée d’acacias sous lesquels sont assis une dizaine de personnes, dont le maître des lieux, le gardien du temple. Tous venus de loin, ils aspirent à obtenir une petite quantité de cette eau bénite qui est obtenue à la suite d’une certaine préparation mystique rythmés de chants élogieux.

L’histoire renseigne qu’il y a à l’intérieur de ce puits datant du 16e siècle un grand boa qui n’est rien d’autre que le totem du village. Ce puits, nous dit-on, était le seul point d’eau de la localité. Son contrôle était d’un enjeu capital. C’est pour cette raison d’ailleurs qu’on nous a appris qu’il était l’objet d’un combat âpre entre les Damels Lat Dior Ngoné Latyr Diop et Madiodio. La famille Fall de Ndande a hérité de ce puits pluri centenaire. Aujourd’hui, Woggo Fall, membre de cette famille joue un rôle prépondérant dans la gestion de ce patrimoine.

Il a en charge la remontée de ceux qui descendent puiser l’eau bénite du puits à la surface. Il utilise des cordes à cette fin. Non loin de Ndande, se trouve un autre site près de Palen Deud où les Damels du Cayor prenaient leurs bains mystiques avant d’être intronisés à Mboul, capital du Cayor. Tout près de Ndande se trouve aussi Ndiongué Fall, village où est originaire le philosophe Koch Barma Fall. Dans une autre mesure, d’autres sources ont indiqué que ce puits avait été creusé par les Sérères durant leur migration vers l’intérieur du pays en provenance du Fouta.


sudquotidien



1.Posté par lovendande le 24/05/2012 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'aurai aimer que vous mettez la vrai image du puits.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image