leral.net | S'informer en temps réel

Koumpentoum : Un déficient mental se suicide dans le cimetière de son village

Sinthiou Thiakhéne, village situé à une trentaine de km au nord de Koumpentoum, dans la communauté rurale de Kouthiaba wolof, s’est réveillé ce matin du 1 avril dans la tristesse et la désolation. Apres la vague d’assassinat et de suicide des malades mentaux, qui n'a pas encore fini de défrayer la chronique dans le département de Tambacounda voisin, le département de Koumpentoum vient de connaitre son premier cas de suicide avéré d’un déficient mental.


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Avril 2014 à 12:31 | | 0 commentaire(s)|

Koumpentoum : Un déficient mental se suicide dans le cimetière de son village
Pathé B. est âgé d’une quarantaine d’année, marié et père de quatre enfants. Son père M. B. n'en revient toujours pas et a du mal à comprendre le geste de son fils. « Je sais que mon fils est malade, mais, dans la plupart des cas, c’est une folie passagère, qui ne dure jamais longtemps », a-t-il dit. Ce matin du 1er avril, Pathé a décidé d’en finir avec la vie. Très tôt le matin, aux environs de 06 heures du matin, il est allé se pendre dans le cimetière de son village. Avertis, le commandant de brigade de gendarmerie de Koumpentoum et le médecin chef du district sanitaire se sont rendus sur les lieux du drame pour constat. D’après les éléments trouvés sur place, tout porte à croire qu’il s’agit vraiment d’un suicide par pendaison bien planifié, ce qui a surpris tout ses proches. En effet, selon l’un d’eux Pathé semblait être en possession de tout ces moyens. « Il est resté avec nous jusque tard dans la nuit avant de nous quitter », a confié un de ses amis. La gendarmerie a ouvert une enquête qui suit son cours.

Yafata






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image