leral.net | S'informer en temps réel

Koussanar : le PCR impute la manque d’eau à un problème de gestion du forage

Tambacounda, 15 mai (APS) - L’aggravation du manque d’eau auquel est confronté le village de Koussanar depuis environ trois mois, est due, en partie, à un problème de gestion de la part du comité chargé de la marche du forage, en plus d’une vétusté des installations hydrauliques, a indiqué, mardi, Ibrahima Sakhanokho, président du conseil rural de cette localité.


Rédigé par leral.net le Mercredi 16 Mai 2012 à 02:28 | | 0 commentaire(s)|

Koussanar : le PCR impute la manque d’eau à un problème de gestion du forage
‘’Il y a, à un certain niveau, un problème de gestion. S’il s’agit du forage de Koussanar, il y a (…) un problème au niveau du comité de gestion, qui est confronté à (une difficulté) de ravitaillement en carburant’’, a indiqué à l’APS Ibrahima Sakhanokho, en marge d’un atelier de validation du Plan d’actions environnemental régional (PAER).

Depuis environ trois mois, même l’eau des robinets qui coulait au compte-gouttes est devenue quasi invisible, obligeant les habitants de ce village situé à 45 kilomètres de Tambacounda, de se rabattre sur les puits à pompe manuelle, créant des attroupements à certaines heures.

‘’Koussanar et ses environs ont toujours été confrontés à des problèmes d’eau, parce que non seulement le village de Koussanar (qui a un seul forage) a grandi, mais la vétusté des installations a atteint un tel degré qu’il ne permet pas un bon approvisionnement des populations en eau’’, a expliqué le PCR.

Il a ajouté que la collectivité locale au sens large ne compte que quatre forages fonctionnels, pour 16.000 habitants, répartis entre96 villages et 26 hameaux que c’est ‘’très peu’’.

M. Sakhanokho a expliqué que le forage de Koussanar fonctionne maintenant avec du gasoil, après que son compteur a été saisi, suite à des arriérés de facture d’électricité.

Avec une consommation de carburant de 32.000 francs CFA par jour, la facture mensuelle de gasoil est à plus de 900.000, voire un million de francs. ‘’Ce qui n’est pas facile à supporter par les populations de Koussanar’’, a-t-il noté.

‘’Il y a un effort à faire, de la part des populations, sur le plan organisationnel, au niveau de la gestion, mais aussi il faut que l’Etat nous vienne en secours, parce qu’il y a des problèmes macro qu’on ne peut pas prendre en charge au niveau de la collectivité locale’’, a dit Sakhanokho.

‘’Il y a lieu d’attirer l’attention des autorités pour qu’en commun la collectivité locale et l’Etat puissent essayer de résoudre ce problème crucial qui est l’eau’’, a-t-il noté.

C’est ainsi qu’il a relevé la nécessité concernant les vieilles installations, que l’Etat intervienne pour aider à ‘’changer toute la tuyauterie’’ et, le village ayant grandi, étendre le réseau d’adduction à d’autres parties du village.

Des partenaires français basés à Saint-Cyr avaient décidé d’appuyer le conseil rural dans le domaine hydraulique, mais ils n’ont pu bénéficier d’une exonération douanière pour le matériel qu’ils avaient acheté. ‘’Ça fait un an qu’on est là-dessus et le problème tarde à décanter’’,a dit M. Sakhanokho, pour qui ‘’des problèmes de textes au Sénégal (…) limitaient leurs chances’’ de voir ce matériel exonéré.

Cet appui devait permettre de ‘’régler en partie’’ les problèmes du forage, dont certains sont d’ordre technique.

‘’Tout dernièrement, j’ai convoqué le conseil rural pour mettre le problème devant tout le monde’’, a souligné l’élu local, qui dit avoir proposé lors de cette séance de travail, que le conseil décide d’affecter le fonds de concours reçu de l’Etat pour une valeur’’ de 5 millions, au forage, afin d’ ‘’essayer de régler définitivement’’ les difficultés qui l’assaillent. ‘’Malheureusement, je n’ai pas été bien compris et on doit y revenir’’, a-t-il déploré.

Il a noté que le forage traîne des arriérés de facture de l’ordre de 3 millions. Il fait aussi face à des problèmes techniques dont la résolution nécessite un ‘’petit investissement, pour qu’il soit vraiment fonctionnel’’.

APS






Hebergeur d'image