leral.net | S'informer en temps réel

L’AIDE A LA PRESSE DIVISE LES JOURNALISTES DE ZIGUINCHOR

L’aide à la presse qui divise les journalistes de la capitale sud du pays. Une dissidence de la presse a fini de signer une pétition dans laquelle, elle exige la transparence dans la gestion des fonds alloués aux correspondants régionaux de Ziguinchor. Le comité d’initiative pour la transparence était hier face à la presse pour fixer aux autorités du ministère de la communication un ultimatum jusqu’en fin novembre pour de quoi, ils mettront en marche le plan B de leur lutte. « Suite à la demande du gouverneur du bilan de la gestion des fonds alloués à la presse locale pour l’année 2010, il a été noté que c’est juste un papier volant qui a été présenté à la presse sans facture sans aucun papier ou document qui prouve l’officialité de la gestion de cet argent.


Rédigé par leral.net le Vendredi 4 Novembre 2011 à 09:14 | | 0 commentaire(s)|

L’AIDE A LA PRESSE DIVISE LES JOURNALISTES DE ZIGUINCHOR
Compte tenu de tout cela, nous avons estimé qu’il y a eu des insuffisances dans la gestion. C’est la raison pour laquelle nous avons signés cette pétition que nous avons déposée à la gouvernance et aux différentes structures concernées. A titre d’exemple, il y a deux personnes qui ont été cités soi-disant qu’elles ont reçu leurs salaires à hauteur de 600.000f cfa alors qu’en réalité, ces deux personnes infirment cette information donc à ce point nous souhaiterions avoir des éclaircissements à ce niveau. Et l’ultimatum, c’est jusqu’en fin novembre sinon, nous allons passer au plan B voir même C » a expliqué monsieur Mamadou Lamine Ba, porte parole du jour du comité d’initiative pour la transparence et la justice dans la gestion des fonds de l’aide à la presse à Ziguinchor. Alors les autorités sont donc interpellées pour statuer sur la question.
Samba Seydi leral.net






Hebergeur d'image