leral.net | S'informer en temps réel

L’APLE plaide pour l’instauration d’une journée mondiale de l’humanisme

L’Association des professeurs de lettres classiques du Sénégal (APLE) a demandé, mercredi à l’Unesco, de soutenir son projet d’instaurer une journée mondiale de l’humanisme.


Rédigé par leral.net le Mercredi 18 Avril 2012 à 19:09 | | 0 commentaire(s)|

L’APLE plaide pour l’instauration d’une journée mondiale de l’humanisme
‘’Cette journée consistera à recentrer l’être humain autour de l’être humain’’, a expliqué Ndèye Marie Ndiaye Seck, présidente de l’APLE, au cours d’une rencontre des professeurs de lettres.

Pour justifier la pertinence de cette journée, la présidente l’APLE a cité Térence, un poète latin de l’antiquité qui disait : ‘’ Je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger’’.

‘’Si l’être humain se tourne ver l’être humain, je pense que cela résoudra, d’une grande manière, l’injustice, le rejet et tout ce qui fait que l’homme se détourne de l’homme’’, a dit Mme Seck, pour justifier l’instauration de cette journée de l’humanisme.

‘’Cette journée sert de prétextes pour un brassage, parce que si on se brasse, si on donne la main à l’autre, on regarde mieux l’autre, on considère mieux l’autre. C’est une considération de l’homme par l’homme commence par le rapprochement’’, poursuit la présidente de l’APLE.

Mais pour être acceptée par l’Unesco, cette journée doit avoir un contenu. ‘’L’association doit faire ses preuves et donner un contenu à cette journée. La démonstration faite, je pense qu’il n’y aura plus aucun problème’’, a fait savoir Papa Benga Guissé, représentant de la directrice de l’Unesco à Dakar.

Selon la présidente Ndèye Marie Ndiaye Seck, le projet a bel et bien un contenu. ’’Il y aura un sport de masse, un colloque pour que des férus apportent leurs connaissances à la nation, un spectacle parce que celui-ci est un support de communication très important et enfin un concert’’, a indiqué le présidente de l’APLE.

Pour trouver les moyens d’organiser ce concert, l’APLE est sortie des chantiers battus pour trouver des partenaires. Ainsi, avec son slogan : ’’l’Ecole partenaire de l’école’’, elle compte sur les élèves et étudiants.

‘’En plus des partenaires traditionnels comme le ministère de la culture, les opérateurs téléphonique, l’APLE compte surtout sur les élèves et étudiants qui constituent un grand public pour non seulement véhiculer le message, mais aussi pour trouver les moyens financiers pour la location du stade qui abritera le concert’’.

La date retenue par l’APLE est le 20 décembre. ’’Ce choix n’est pas fortuit’’, a dit Mme Seck, avant d’ajouter : ’’ Le premier des humanistes est Léopold Sédar Senghor, il fut professeur de lettres classiques’’.


SOURCE:APS






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image