L’APR se trompe de combat ; les priorités sont ailleurs

Rédigé le Vendredi 25 Janvier 2013 à 18:53 | | 7 commentaire(s)

Tantôt c’est le parti REWMI qui est injustement poussé vers la sortie, tantôt c’est le mouvement « Y’A EN MARRE » qui est maladroitement attaqué. Leur seul tort réside dans leur volonté de tirer la sonnette d’alarme face aux « copier - coller » des méthodes WADE que ce régime est entrain de reprendre sans discernement.



L’APR se trompe de combat ; les priorités sont ailleurs
Pour ce qui est du REWMI, nous serons toujours debout contre la vie chère, la mal gouvernance, la violation des causes juste et de la démocratie. Etre membre de la coalition « Benno Bookk Yaakaar », n’est pas synonyme de « béni oui - oui ». Si Maky SALL a besoin de moutons de panurges, qu’il se tourne vers les siens. Notre compagnonnage s’inscrira uniquement dans la vérité en perspective de l’intérêt supérieur de notre très cher Sénégal. Nous ne serons l’otage de personne et notre appartenance à la coalition « Benno Bookk Yaakaar » ne saurait être l’objet d’aucune négociation au prix fort d’une promotion fulgurante.

Compte tenu de notre autonomie d’action politique, de notre capacité à évoluer dans un environnement hostile, de notre volonté irréversible de mettre en place des structures de bases, l’Alliance pour la République, aujourd’hui infestée par une minorité inconsciente de marchands d’illusions, œuvre et manœuvre en vue de débaucher tous azimuts des militants du REWMI. Cette formation politique tente désespérément de diaboliser et de déstabiliser notre parti. Qu’il se le tienne pour dit : leur entreprise machiavélique et mercenaire dénommée « idyphobie » est vouée à un cuisant et retentissant échec.

Dans la trajectoire d’une nation, les phénomènes démarrent lentement, s’accélèrent subitement et se dénouent (heureusement ou malheureusement) rapidement.
D’ailleurs, ce ne sont pas ces « « militants de lait » membre de l’APR qui nous empêcherons d’une part de dénoncer les manquements graves qui constitueront des goulots d’étranglements à la bonne marche du pays et d’autre part d’apprécier positivement toutes les actions allant dans le sens d’un développement durable et de la consolidation des acquis démocratiques.
Les « apéristes » doivent méditer avec la plus grande attention cette pensée de La Bruyère qui nous apprend de façon sage : « c’est une grande misère que de n’avoir pas assez d’esprit pour bien parler, ni assez de jugement pour se taire ».
Le constat est là et sans équivoque : La communication combinée du gouvernement et de l’APR est désarticulée, déséquilibrée et incohérente.
L’APR est entrain de perdre du temps dans un « non - combat ». Le « Yonnou Yokuté » est installé sur une pente dangereuse. L’échelle d’intérêts et des priorités ainsi que le volume fastidieux de travail recommandent au chef de l’Etat de s’attaquer aux « grandes querelles » que sont : la diminution des denrées de première nécessité, la stabilité de l’école sénégalaise, l’accès à l’emploi, la fourniture continue de l’électricité, l’émergence du secteur agricole, l’accompagnement de l’initiative privé, la restauration de la bonne gouvernance et de l’éthique dans la gestion des affaires publiques etc. Cette lourde tâche incombe au détenteur de la confiance des sénégalais et Rewmi ne peut constituer un bouc émissaire,
Monsieur Macky SALL doit inviter ses responsables à plus de retenue et de discipline. Ses militants doivent apprendre à écouter et à prendre en considération les avis des hommes et femmes de bonne foi qui ne sont mus que par l’émergence de notre économie et de notre démocratie.


Eric Bernard NDOUR
Analyste de Crédits
Militant du REWMI
ericndour@gmail.com


Plus d'informations demain sur leral ( La rédaction )



1.Posté par Babakash le 25/01/2013 20:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Excellente analyse. Cependant, c'est une illusion de penser que Rewmi et APR peuvent être éternellement dans la même coalition: ils ont les mêmes objectifs. Le premier veut prendre le pouvoir au second et quand ce dernier veut le garder.
Je pense donc qu'il faut être pragmatique et prononcer cette rupture inévitable dès maintenant et que chacun travaille librement à atteindre ses propres objectifs au lieu d'attendre de crier à la trahison de l'un ou de l'autre pour le prononcer.

Babakash
Babakash@gmail.com

2.Posté par LU POUR VOUS le 25/01/2013 21:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Alliance contre le Parti Rewmi (APR) nuit à l'entente dans la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) ! ( Haby Sirah DIA)
Jeudi 24 Janvier 2013 - 20:32
Ils attaquent, dénigrent et cognent même sous la ceinture, mais une fois de plus Idrissa Seck se met au dessus de la mêlée. Fidèle à ses engagements comme toujours et constant dans sa démarche, il déclare ne point répondre aux agressions et autres associations de malfaiteurs. Quoique l’on veuille nuire à ses intérêts immédiats en cherchant vaille que vaille à décimer son parti politique, Idrissa Seck continue à se comporter en républicain. Points d’égratignures à ceux qui l’éraflent sans cesse. En effet, les cadres de l’APR (Alliance pour la République) et les militants de bas étage du même parti accusent avant l’heure Rewmi de traîtrise et dédoine tous les autres alliés qui, à leurs yeux, bénéficient tous de la présomption d’innocence. Tout le monde est nickel à part Rewmi. Ainsi ont-ils décidé de jeter l’anathème sur le parti dirigé par Idrissa Seck et de former une Alliance contre le Parti REWMI (APR). Une volonté remarquée de présenter leur « probable adversaire » (je reprends ici les mots de Elhaj Malick Sarr, conseiller politique du Président de la République) comme un parti politique peu fiable. Ils cherchent à salir et à détruire l’image redorée d’un militant engagé dans la lutte pour la consolidation de la démocratie et la marche vers le progrès.




Cette mafieuse Alliance cherche tout simplement à neutraliser le parti du Maire de Thiés.

Quand Rewmi décide de se structurer, ils gonflent les joues et menacent, alors que le renforcement d'un parti de la coalition renforce indubitablement la coalition.
Quand Rewmi convoque les engagements pris devant le peuple sénégalais, ils ameutent le monde entier et retroussent les manches oubliant que de la tenue de ces engagements dépend la crédibilité du Président de la République et de ses alliés.
Quand Rewmi mobilise pour venir en aide aux sinistrés, ils parlent de démarche solitaire tout en les suivant au pas et oublient de s'approprier les mêmes critiques. Quand Rewmi salue les bonnes actions du gouvernement, ils n’applaudissent guère et font la sourde oreille.
Cette malhonnêteté Apériste dénote une double volonté. D’une part, ils considèrent ce parti non pas comme un allié mais comme un « probable adversaire » et d’autre part, ils cherchent à le freiner dans son élan de se consolider tout en consolidant la coalition.
Et pourtant, les agressions venant d’eux à l’encontre de Rewmi sont si nombreuses qu’une encyclopédie ne suffirait pas pour les contenir. Alors que l’APR tente de débaucher des militants de Rewmi, alors que des colloques sont organisés pour traiter Rewmi de parti amorphe dans la défense du Président de la République, alors que des militants de l'APR insultent chaque jour qui passe Rewmi membre de la coalition Benno Bokk Yakkaar, alors que des engagements pris en faveur de Rewmi ne sont pas respectés, c’est le parti de Idrissa Seck que l’on accuse de balourdise et de manquer de parole. C’est aberrent, inélégant et hypocrite !

La démarche du parti du maire de Thiés est pourtant simple à comprendre. S’allier avec le parti au pouvoir sans s’aliéner. Quoi de plus normal pour un parti politique qui a choisi de ne point évoluer dans l’obscurité et d’approuver le convenable et de dénoncer le blâmable ! Cette démarche a été clairement définie et dés les premières heures de l’alliance avec l’APR qui a été faite sans négociations, sans chantages et de façon totalement désintéressée. Il est alors du rôle de ce parti de continuer le combat entamé sous Wade qui se résume à défendre la démocratie et à veiller sur la bonne gouvernance. Toute autre démarche venant d’eux serait de contre nature et n’entrerait pas dans la voie qu’elle s’est tracée depuis 2004.

L’APR en cherchant ainsi à affaiblir un allié en l’occurrence Rewmi, est entrain de détruire l'entente dans la coalition. La présomption de culpabilité brise la confiance et quand celle ci s'effrite, c'est tout le mur de la coalition qui dégringole. Elle n’a pas intérêt à se créer des adversaires de surcroît dans les rangs de la mouvance présidentielle. Elle a l’obligation, comme tous leurs alliés, de répondre aux nombreuses attentes du peuple et de donner des résultats satisfaisants aux audits réclamés par les sénégalais. Les séminaires qu’elle organise doivent servir à apporter des réponses circonstanciées aux problèmes vécus par les sénégalais et non à apporter l’estocade à des alliés embarqués dans le même bateau.

Rewmi n'est pas dans une dynamique de fusion avec l'APR et compte garder toute sa liberté d'action. Sa solidarité à la coalition restera indemne tant qu'il est associé aux prises de décisions. Le Président de la République et son parti sont libres de conduire le pays en solitaire et sans rendre compte à qui que se soit. C'est Macky Sall qui a été élu et qui détient la légitimité populaire. Mais doivent ils aussi savoir qu'à l'impossible et à l'indélicatesse nul n'est tenu de suivre ! Rewmi ne défendra jamais l'indéfendable.

Leur démarche les nuit, nuit à la coalition et non au parti Rewmi que les militants défendront à chaque nouvelle écorchure !

Haby Sirah DIA
habysirahdia@yahoo.fr
habydia.blogspot.com

3.Posté par Le véridique le 25/01/2013 23:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MACKY EST LE MÂLE, SES AMIS
DE BBY DES FEMELLES.

4.Posté par atypico le 26/01/2013 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui lit la presse sur internet depuis un an est souvent " informé" des attaques directes et indirectes répétées portées par l'APR à l'encontre IDY et de REWMI . Il ne trouve en revanche rien ou presque sur ce que REWMI et IDY pensent des décisions concrètes prises par le président et par ses ministres en faveur et en défaveur des populations, sur le court et le long terme.

Depuis peu cependant comme c'est le cas ici, certains "cadres" de REWMI se mettent à s'exprimer mais c'est seulement pour protester et encore très prudemment contre les attaques réelles dont leur parti et leur leader sont régulièrement l'objet.

Ils ne disent toujours rien de clair sur la politique institutionnelle, économique et sociale de Macky ; il se bornent à vouloir se défendre eux et eux seuls et pour cela réaffirment, humblement, qu'ils sont et restent des alliés loyaux et fidèles du Président, injustement maltraités.

De fait, Ils "bêlent", devant les loups qui leur mordillent régulièrement les jarrets, ils se "victimisent" croyant peut - être pouvoir émouvoir à nouveau la jeunesse et peuple comme cela s'était produit quand IDY avait été trahi et emprisonné...par WADE et MACKY, alors que ce qu'aujourd'hui la jeunesse et l'essentiel des populations, attendent de IDY, de REWMI et pas seulement d'eux, ce sont des prise de positions claires sur la gestion de Macky et de BBY qui leur apparaît de plus en plus en continuité et non pas en rupture avec celle de Wade.
Mais je me trompe peut - être !



.

5.Posté par T.I.SANE le 26/01/2013 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

analyse pertinente mon frère.
je pense que Macky et son parti gagneraient mieux à faire ce pourquoi ils sont portés au pouvoir et non passer leur temps à ces histoires de débauchage et de harcèlement.
les sénégalais attendent toujours d'eux résultats concrets et non des effets d'annonce.

par ailleurs, je suis de ceux qui pensent que le compagnonnage de Idy et Macky ne peut pas mieux se porter que ce qu'il est présentement et attendez vous au pire. comme vient de le dire Babakash, ils ont tous les deux les memes ambitions donc tot ou tard il y aura divorce mais chacun attend que l'autre en prenne l'initiative et en attendant on se regarde en chien...
mais quoi qu'il en soit, il doit y avoir un gentleman agreement, que chacun respecte l'autre en tant que parti politique, que la critique soit perçu comme "un cadeau" et non un dénigrement.. pour que vive le SENEGAL.

6.Posté par famara le 26/01/2013 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pertinent analyse mon frère mais c dans la logique normal de la chose politique
c est a Idy de changer sa façon de faire de la politique si il tien vraiment a être un jour Président du Sénégal idy doit chercher a se réconcilier avec le peuple et particulièrement a c est militants malgré tout les faute grave qu il a commis son toujours derrière lui
il doit écouter et soutenir des jeunes comme toi (ex un weekend une activité) pour faire revire le partis des élections se prépare et se gagne a l'avance et d'arrétez de faire la promotion de l incompétence dans le partis mettre des homme qu ils faut au place qu il faut la politique cest pas un jeux d enfants
EX comme on veux gagner une élection dans le département de m Mour en mettant le vieux et arrogant youssou n daigne au devant de la scène

7.Posté par rewmiste le 31/01/2013 23:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ta di vrai mon frère,des militants de l APR ne peuvent continuer à s'attaquer injustement à IDY. Lapr se prépare pour 2014 et pourquoi pas rewmi? Chak jour tu entends ralliement et tentative de débauchage de militants de ses souteneurs; et surtout de REWMI; IDY sortir et aller à la rencontre de ses militants qui l'attendent avec impatience et le temps ne ns attend pas

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site


Hebergeur d'image