leral.net | S'informer en temps réel

L’Apr en lambeaux à Dahra Djolof : Ici, on préfère la mort à toute idée de voir le Pca du Port, Me Amadou Kâ, être parachuté tête de liste, lors des Locales

Le président de l’Alliance pour la République, Macky Sall, son responsable départemental de Linguère, Aly Ngouille Ndiaye sont avertis. Et ne peuvent pas, dans l’avenir, invoquer un quelconque prétexte pour expliquer leur réveil cauchemardesque, si le Parti présidentiel perdait la Commune de Dahra Djolof, au lendemain des élections locales prévues le 29 juin 2014.


Rédigé par leral.net le Mardi 11 Février 2014 à 10:04 | | 0 commentaire(s)|

L’Apr en lambeaux à Dahra Djolof : Ici, on préfère la mort à toute idée de voir le Pca du Port, Me Amadou Kâ, être parachuté tête de liste, lors des Locales
En effet, ayant eu vent de l’intention prêtée au sommet de l’Apr de leur parachuter le président du Conseil d’administration du Port autonome de Dakar, Me Amadou Kâ, pour conduire la tête de liste communale, lors du scrutin, les responsables apéristes de la localité se sont, comme s’ils s’étaient passé le mot, mobilisés comme un seul homme, aux fins de barrer la route au candidat préfabriqué ou supposé comme tel par le Parti.

Les dissidents apéristes ont déjà confectionné une liste parallèle, si…

Pour ce faire, les apéristes de la Commune de Dahra Djolof ont tenu une conférence de presse, pour dire à qui veut les entendre que ni hier ni aujourd’hui, encore moins demain, ils n’accepteront pas que Me Amadou Kâ puisse présider demain aux destinées de la Cité. Et pour montrer qu’ils ne sont pas des enfants de choeur, les apéristes, avec à leur tête, Guithé Ndao responsable de l’Apr et ancien premier adjoint de la Municipalité de la Ville, ont menacé de recourir à une liste parallèle plutôt que de subir pareille humiliation.

“Si Me Amadou Kâ est une patate chaude entre les mains d’Aly Ngouille Ndiaye, qu’il l’emmène avec lui à Linguère, ou Macky Sall l’emporte avec lui à Fatick”, avertissent les rebelles

“Il faut que le président Macky Sall, le ministre Aly Ngouille Ndiaye et l’ensemble du Parti sachent que Me Amadou Kâ ne saurait prétendre diriger cette commune. Car il n’est pas de la localité et n’a qu’à aller faire un tour à Thiargny, le village natal de Djibo Leyti Kâ, d’où il est originaire”, ont-ils déclaré. Maintenant, disent-ils, si le Pca du Port autonome de Dakar constitue une patate chaude entre les mains d’Aly Ngouille Ndiaye, ce dernier peut volontiers l’emmener avec lui à Linguère et en faire la tête de liste. Sinon, le président Macky Sall peut l’emporter avec lui à Fatick. Mais ici, à Dahra, pas question qu’on nous le parachute”.

Actusen.com






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image