leral.net | S'informer en temps réel

L’Artp vilipende les opérateurs et promet de sévir

90 % des appels émis par les usagers restent sur le réseau de l’opérateur de l’appelant. C’est seulement le reste qui est réparti entre le trafic sortant vers les autres réseaux nationaux et le trafic sortant vers l’international. C’est ce qu’a révélé l’Observatoire du marché des télécommunications de l’Artp, pour le quatrième trimestre.


Rédigé par leral.net le Jeudi 13 Mars 2014 à 16:45 | | 0 commentaire(s)|

L’Artp vilipende les opérateurs et promet de sévir
Dans le cadre de ses missions «d’assurer le suivi et de mettre à la disposition des autorités gouvernementales et des acteurs des secteurs régulés des informations pertinentes, relatives
notamment à la performance des opérateurs » (article 127 de la loi n° 2011-01 du 24 février 2011 portant code des télécommunications), l’Observatoire du marché des télécommunications a rendu publics ses résultats.

Selon son rapport consacré au quatrième trimestre de l’année 2013, bien des choses restent à
parfaire. La majorité des appels émis par les usagers, a relevé l’Artp, restent sur le réseau de l’opérateur de l’appelant (90% environ). C’est le reste qui est réparti entre le trafic sortant vers les autres réseaux nationaux (environ 7%) et le trafic sortant vers l’international (environ 3%).

Dans sa présentation de la situation du marché des télécommunications à la date du 31 décembre
dernier, les évolutions enregistrées sur les marchés de la téléphonie fixe, mobile et de l’Internet notamment, Mamadou Sarr, chef de service de l’observatoire et des analyses concurrentielles, informe que globalement le parc des lignes de téléphones fixes au 31 décembre 2013 s’élève à 343.718 lignes, après une hausse de 1,3% au trimestre précédent. Le parc de la téléphonie fixe a donc reculé de 0,9% au cours de ce trimestre, soit une perte de 3.262 lignes. Le volume des communications émises aussi est à la baisse. Il est estimé à 27,68 millions de minutes mensuelles contre 28 millions de minutes mensuelles à la fin du trimestre précédent. Ce segment de marché reste toujours dominé par l’opérateur historique Sonatel, qui détient désormais 85,8% des parts de marchés en termes de lignes et qui est le seul à intervenir sur le marché des lignes professionnelles.

Pour ce qui est de la téléphonie mobile, renseignent les services d’Abou Lô, le parc global des lignes de téléphonie mobile est à la date du 31 décembre 2013 de 13.133.772 lignes. Il est en progression de 3,24% par rapport au trimestre précédent et ne cesse d’augmenter depuis un an. Le volume des communications émises, également : environ 3,49 milliards de minutes cumulées contre 3,27 milliards de minutes cumulées au trimestre précédent.

Dans les détails, Tigo détient 22,03% des parts de marché contre 21,15% pour Expresso. Orange quant à lui reste toujours l’opérateur leader avec 56,82% de parts de marché. Pour l’Internet, les parts de marché de l’analyse concurrentielle indiquent que les marchés sont répartis entre les trois opérateurs dans des proportions différentes. Orange reste l’opérateur leader de ce segment avec globalement 50% de parts de marché, suivi de Expresso et de Tigo avec respectivement 34 et 16% des parts de marché globales.

L'As






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image