leral.net | S'informer en temps réel

L’ENEA, une école d’excellence laissée a elle-même


Rédigé par leral.net le Mercredi 20 Février 2013 à 17:10 | | 1 commentaire(s)|

L’ENEA, une école d’excellence laissée a elle-même
Pour qu’ENEA (Ecole Nationale de l'Economie Aplliquée) soit ESEA (Ecole Supérieure de l'Economie Aplliquée) il faut :
1. Une loi constituant l’Ecole Nationale d’Economie Appliquée en établissement public de l’UCAD sous dénomination de l’Ecole Supérieure
d’Economie Appliquée
2. Un décret complétant l’article 3 du décret n°70-1135 du 13 Octobre 1970 portant statut de l’Université de Dakar
(rattachement de l’ESEA)
3. Un décret portant organisation et fonctionnement de l’ESEA Ces trois sont toujours des projets dans le circuit d’après notre administration et le rectorat. Ils doivent être présentés à l’assemblée de l’UCAD pour examen et adoption avant leur transmission au ministère en charge de l’enseignement supérieur.

Depuis prés de 5ans, l’appellation ESEA prend le devant sur ENEA et nul ne répond à la question sur le niveau d’avancement de ces projets de lois. Les étudiants veulent comprendre aujourd’hui. Sans ces textes réglementaires, le recteur ne pourra pas signer les diplômes de l’Ecole, sans ces textes, l’école risque de se perdre dans un vide juridique. Est-ce qu’une Ecole qui forme depuis 1963 des cadres supérieurs qui ont fait leurs preuves sur la scène internationale mérite ce sort ? Est qu’une Ecole qui s’active sur les problématiques de développement dans un pays comme le Sénégal mérite ce sort ? Est-ce que ces jeunes qui se sont battu pour entrer dans cette école méritent des
frustrations à cause d’une inhibition des canaux de l’administration ?

Les étudiants n’ont fait que poser une question, ils ont droit à une réponse mais une réponse autre que « nous avons perdu les bordereaux d’envoi » comme l’a affirmé notre administration lors d’une réunion avec l’amicale. Une seule solution pour une sortie de crise : terminer cette
procédure en finalisant avec ces trois textes relatifs à l’organisation et au fonctionnement de l’Ecole. Sinon, le calme peut revenir, mais il ne sera
pas durable car les étudiants sont désormais conscients de la situation.

echoscampus.com



1.Posté par vérité le 20/02/2013 19:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bandes d' ignorants enfin vous vous souçiez de votre avenir et les autres revendications incensées à savoir le surplus de lits que vous voulez gérer vous étes ridicule j vous jure vous vous rabaissez meme c' est comme ça un étudiant doit toujours se souçier de son avenir c' est bien et je vous en félicite mais il faut le dire aussi l' enea a commençé a basculé dans la médiocrité dans ces 4derniéres années avec ces cartouchards de l' UCAD qui sont recrutés je ne sais pas par quels moyens dans votre école et au lieu de saisir leur 2em chançe ils sont là à faire leur malin quand j' avais vu les tétes de ces jeunes à la télé parlant de lits de refectoire qu'ils veulent gérer avec des problémes aussi basics qui s' en suivent qui n' ont rien n' avoir avec leurs carriéres professsionnelles ni leurs conditions de travail ça m' a attristé car les étudiants de l' ucad malgré les fac d' exellence qui sont là bas à savoir medecine sociologie sont plus méritant que vous je suis désolé mais c' est la realité c' est trés difficile d 'y rentrer et la sélection est rude ils ont des problémes de lits et d' amphi avec le surplus d' étudiants mais on les attend pas ils bloquent par la circulation ils ne caillassent pas les bus publics cependant je vous demande d' abord de raisonner vos camarades car ils doivent savoir que le futur président peut sortir de votre école donc ils doivent avoir une ligne de conduite c' est pas la violence qui régle les problémes.pour la premiére fois un débat d' idée se pose c'est la meilleure façon de mener des combats quand on est intellectuel.faites des refexions à travers des tables rondes et faites vous attendre sans faire de tort à personne je suis de tout coeur avec vous et du courage qu 'ALLAH vous protége dans ce combat car c' est un sacrifice pour les autres générations ( je m' adresse aux étudiants sérieux de l' enea conscients de leur avenir et de leurs contribtions dans le pays)
PS:il faut comménçer à interdire le concours à ces cartouchards trés nombreux qui ne donnent aucune chance aux nouveaux bacheliers lors des tests et qui contaminent votre école avec leur crédo la médiocrité

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image