leral.net | S'informer en temps réel

L’Education, une priorité majeure : Le plan de Macky pour sauver l’école sénégalaise

Les parents d’élèves et les enseignants peuvent pousser un ouf de soulagement, d'après Grand Place qui renseigne que non seulement le président de la République, Macky Sall, est en train de réussir le sauvetage de l’année scolaire en cours, avec une série de mesures à incidence financière, mais il a réaffirmé sa volonté d’ériger en « priorité majeure » l’éducation, avec la mise en œuvre des « mesures exceptionnelles ».


Rédigé par leral.net le Jeudi 15 Octobre 2015 à 12:33 | | 33 commentaire(s)|

L’Education, une priorité majeure : Le plan de Macky pour sauver l’école sénégalaise
Moins d’une semaine après sa rencontre avec les syndicats d’enseignants pour décrocher une rentrée apaisée des classes, le président de la République sort les gros moyens. L’objectif étant de convaincre l’ensemble des acteurs quant à sa volonté d’ériger l’éducation en « priorité majeure ». Le chef de l’Etat, Macky Sall, a consacré, hier, une bonne partie de la réunion du Conseil des ministres à la crise de l’école sénégalaise et à la thérapie de choc qu’il entend lui administrer, en vue de restaurer l’excellence dans le secteur de l’éducation nationale. « A l’entame de sa communication, le président de la République renouvelle ses remerciements et félicitations aux syndicats d’enseignants, au Haut conseil du dialogue social, aux parents d’élèves, aux facilitateurs et médiateurs, avec qui il a eu un échange direct, constructif et responsable, le samedi 10 octobre 2015, au Palais de la République. A ce titre, le président de la République rappelle au gouvernement la priorité majeure qu’il accorde à l’éducation, et son engagement à mobiliser tous les moyens requis pour améliorer les performances du système éducatif, consolider les bases d’un dialogue social, inclusif et permanent, entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants notamment », souligne le communiqué sanctionnant la réunion hebdomadaire du gouvernement.

Restituant dans les détails les actes que le président Sall compte poser à cet effet, la même source officielle affiche les cinq éléments déterminants retenus dans le cadre de la résolution des problèmes de l’éducation Sénégalaise, de manière générale. Il s’agit principalement de « la validation des années de vacation et l’alignement indiciaire. 20 milliards de F Cfa seront donc mobilisés, avec un impact immédiat de 5 milliards en 2016, 8,8 milliards en 2017 et 2018, et 6,1 milliards en 2017 et 2018, et 6,1 milliards pour la prise intégrale des contributions au Fonds National de Retraite (Fnr), de la prise en charge par le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan des actes issus de l’opération coup de poing etc. ».






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image