leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

L’Etat du Sénégal a pris des mesures pour faire face aux problèmes des inondations et d’insalubrité

Face aux inondations, le gouvernement du Sénégal, selon le porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye, a envisagé de prendre des mesures urgentes et collectives, qui pourraient contribuer à alléger la souffrance des populations. En effet, l’année 2017 est caractérisée par des problèmes climatiques de par le monde. Ainsi, pour le porte-parole du gouvernement, Seydou Guéye, par anticipation, « l’Etat du Sénégal a pris des mesures pour faire face aux problèmes des inondations et d’insalubrité ».


Rédigé par leral.net le Mardi 29 Août 2017 à 17:36 | | 0 commentaire(s)|

Le porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye s’est prononcé ce mardi à Dakar, lors d’un conseil interministériel consacré à l’évaluation des dispositifs de gestion des inondations de l’hivernage 2017. Ce fameux conseil important pour le gouvernement, a été présidé par le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne.

« L’Etat du Sénégal a fait l’option de renforcer les capacités de résilience des populations face aux intempéries et aux problèmes d’inondation », a fait savoir Seydou Guèye. Il ajoute que « c’est dans ce cadre que le Président avait pris la décision de faire adopter le programme décennal de lutte contre les inondations ».

Après la revue du programme décennal de lutte contre les inondations, un programme structuré autour des mesures urgentes et prioritaires, est mis en place, sans oublier les solutions à long terme qui permettront aux populations de sortir des problèmes d’inondation.

Avant l’hivernage, M. Guèye rappelle que « le Premier ministre avait pris des mesures concernant des travaux qui portaient sur des opérations de curage, de cordage, de faucardage, des dispositifs de pompages, entre autres », pour soulager les populations.

Au sortir du Conseil interministériel, le gouvernement a pris des mesures fortes pour faire face à l’inondation. Les mesures sont, selon le porte-parole, que le ministre délégué chargé de la Restructuration et de la Requalification des banlieues, Pape Gorgui Ndong va organiser une visite de supervision de la banlieue. Ainsi, cette visite aura pour objet de procéder à l’évaluation de la situation et d’apporter des réponses immédiates et urgentes.

Entre autres mesures, on peut citer : la mise à disposition de ressources adéquates nécessaires notamment au profit du Service nationale d’hygiène, de la direction de Protection civile, de mettre tous les lieux de cultes dans des conditions qui permettront que la Tabaski se déroule dans de bonnes conditions de salubrité.

En ce qui concerne les zones comme Kayel et Koungueul, le ministre précise qu’« il est recommandé une mission conjointe de la Solidarité nationale, de la direction de la Protection civile, pour porter assistance en plus de l’évacuation des eaux, en assistant les populations pour que celles-ci puissent être soulagées ».

Pour Seydou Guèye, la situation n’est pas surprenante pour le gouvernement, vu que les mesures préventives ont été pris, les mesures curatives sont en train d’être apportées dans une perspective et dans une optique d’efficacité, de coordination et de mutualisation de l’ensemble des moyens avec des ressources appropriées.



Thierno Malick Ndiaye