leral.net | S'informer en temps réel

L’Etat encourage la concertation pour des fêtes à l'unisson (président)

L’Etat encourage la concertation pour permettre au Sénégal de célébrer les fêtes musulmanes dans l’unisson, a déclaré mardi à Dakar, le président Macky Sall, soulignant que '' l'Etat ne peut pas légiférer'' dans ce domaine.


Rédigé par leral.net le Mardi 29 Juillet 2014 à 13:40 | | 0 commentaire(s)|

L’Etat encourage la concertation pour des fêtes à l'unisson (président)
''On doit se concentrer autour de l’essentiel. On se félicite de la concertation entre les différentes confréries, les associations islamiques, les imams sur les fêtes musulmanes. On doit l’encourager. On encourage la concertation pour que le Sénégal fête à l’unisson’’, a-t-il dit.

Le président s’exprimait en wolof après avoir effectué la prière de l’Aïd fitr ou korité à la grande mosquée de Dakar.

Au Sénégal, les musulmans ont du mal, depuis plusieurs années, à s'entendre sur une seule date pour fêter la Korité.

La Korité est célébrée ce mardi par une partie de la communauté musulmane du Sénégal.

Une partie de la communauté musulmane sénégalaise a célébré lundi l'Aïd el-fitr, la fête marquant la fin du jeûne des musulmans.

Le président Macky Sall a rappelé que' ''le Sénégal est un pays laïque , l’Etat ne peut pas légiférer sur les fêtes musulmanes, parce que la Constitution accorde aux citoyens la liberté de culte.

APS






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image