leral.net | S'informer en temps réel

L’Etat s’oppose à l’aliénation de la réserve foncière du stade Léopold Senghor

Le ministère des Sports s’oppose ‘’formellement’’ à toute aliénation ou tentative d’aliénation de la réserve foncière du stade Léopold Sédar Senghor (LSS) dont une partie ferait l’objet d’un morcellement ou d’un lotissement à usage d’habitation et commercial, annonce un communiqué reçu à l’APS.


Rédigé par leral.net le Mardi 15 Septembre 2015 à 00:40 | | 4 commentaire(s)|

’’Le département des Sports tient à préciser qu’il s’oppose formellement à toute aliénation ou tentative d’aliénation de la réserve foncière du stade Léopold Sédar Senghor’’, selon la même source.

‘’Il nous est parvenu qu’une partie de l’assiette foncière du stade Léopold Sédar Senghor qui fait partie intégrante du patrimoine de l’infrastructure sportive a fait l’objet d’un morcellement et d’un lotissement en vue d’y ériger des habitations et des commerces’’, renseigne le texte.

Le ministère met en avant des raisons sécuritaires et d’accessibilité pour justifier son opposition à l’occupation de l’assiette foncière du stade.

‘’Outre les questions d’accessibilité et de sécurité qui s’y attachent, la réserve foncière est un élément fondamental de fonctionnalité de l’ouvrage et une condition essentielle de maintien et de sauvegarde de l’homologation conférée par les instances internationales de football’’, souligne le document.

Le texte, qui fait état de ‘’très hautes instructions’’ venant du président de la République, annonce la saisine du ministère délégué en charge du Budget pour demander l’arrêt des morcellements et des lotissements sur la réserve foncière du stade LSS et la restauration de la tranche qui fait l’objet d’un déguerpissement.

APS






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image