leral.net | S'informer en temps réel

L'Etat va dépenser 40 milliards pour le paiement des bourses des étudiants

Le gouvernement du Sénégal consacrera un montant de 40 milliards de francs CFA au paiement des bourses des étudiants au titre de l’année académique 2013/2014, a révélé, mercredi, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane.


Rédigé par leral.net le Mercredi 21 Mai 2014 à 21:04 | | 3 commentaire(s)|

L'Etat va dépenser 40 milliards pour le paiement des bourses des étudiants
‘’Cette année, le gouvernement dépensera près de 40 milliards de francs CFA pour les bourses, dont 33 milliards pour les bourses nationales et les aides et sept milliards pour les bourses extérieures’’, a-t-il dit lors d’une conférence de presse à Dakar.

Outre ces bourses et aides, le gouvernement réalise des œuvres sociales avec les subventions sur les repas, le transport et la prise en charge médicale, qui se chiffrent à plusieurs milliards, a-t-il indiqué.

Au vu des montants importants que l’Etat du Sénégal consacre chaque année au paiement des bourses, le ministre de l’Enseignement supérieur invite les étudiants à davantage se concentrer sur leurs études et à consentir des efforts pour minimiser leur échec.

Il s’est montré critique sur la politique menée depuis 2001 par le régime précédent en matière de bourses.

’’Le pouvoir précédent, malgré les interventions intempestives de ses membres les plus influents sur les bourses, est comptable et coupable des dérives que nous essayons de corriger’’, a-t-il déclaré.

Au cours de l’année académique 2012-2013, poursuit le ministre de la Recherche, ‘’sur 645 étudiants ayant validé leur licence à la Faculté de Lettres et Sciences humaines de l’UCAD, 391 ont passé entre six ans et dix-sept ans pour obtenir leur Licence, alors que la durée normale est de trois années’’.

Cette année, l’Etat a ‘’ramené la perte de bourse à deux redoublements par cycle au lieu d’un, accepté l’harmonisation des droits d’inscription par cycle et examiné favorablement la revalorisation des bourses’’ appelées ‘’la prime de réussite’’.

Il a ajouté que ‘’les différents Recteurs ont été informés que la direction des bourses procédera au changement de taux dès qu’elle aura terminé le traitement des bourses des nouveaux bacheliers’’.

Durant l’année académique 2012-2013, il y a eu 84 000 boursiers, a-t-il rappelé.

APS






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image