leral.net | S'informer en temps réel

L’Euro, le Ballon d’Or, Mourinho : les confidences d’Andres Iniesta

Le Championnat d’Europe des Nations s’est terminé, avec à la clé le sacre pour l’équipe d’Espagne. Rien d’étonnant en fin de compte, tant la Roja domine le football mondial depuis maintenant plus de quatre saisons. Et parmi les joueurs ibériques à avoir une fois de plus cassé la baraque, difficile de ne pas mentionner Andres Iniesta. Rarement décevant, le milieu de terrain a accompli un tournoi sans fausse note majeure, s’offrant d’ailleurs au passage le titre de meilleur joueur de la compétition décerné par l’UEFA. Après Xavi lors du dernier Euro, c’est donc au plus jeune Barcelonais d’être récompensé comme il se doit. Interrogé au micro de Barça TV, le joueur ne peut d’ailleurs cacher sa satisfaction :


Rédigé par leral.net le Jeudi 5 Juillet 2012 à 14:27 | | 0 commentaire(s)|

L’Euro, le Ballon d’Or, Mourinho : les confidences d’Andres Iniesta

Iniesta : "Je ne peux pas lutter avec Messi" par evidenceprod
« Je suis vraiment ravi. Ça fait plaisir, parce que c’est la reconnaissance de tout le travail fourni sur le terrain. Et puis, ça a un goût encore meilleur avec la victoire finale au bout ! Je me sentais bien avant de démarrer le tournoi. Mais de là à imaginer être le meilleur joueur ! C’est vraiment super, surtout que ça s’ajoute au sacre européen. Sincèrement, nous avons été phénoménaux, tout s’est passé à merveille et nous avons géré parfaitement tous les évènements. Je pense qu’on retiendra tout ce que l’on a accompli, et pas seulement dans cet Euro. On a fait quelque chose d’inédit, nous nous sentons privilégiés. Mais c’est vrai qu’il y a eu un moment, après les Clasicos notamment, où l’atmosphère a vraiment été pesante. C’est là que le rôle des capitaines et du sélectionneur a été déterminant ».

Et pourtant, malgré cet Euro de gala pour le maître à jouer et toute la Roja, cela n’a pas empêché certaines critiques de s’abattre sur le groupe espagnol. José Mourinho ne s’est ainsi pas privé de critiquer publiquement le style de jeu de la bande à Vicente del Bosque. Pas de quoi faire perdre ses nerfs à Iniesta, droit dans ses bottes devant ses détracteurs : « Les critiques de Mourinho ? C’est de l’opportunisme, tout simplement. Ça ne sert à rien de répondre à ses attaques. Notre manière de répondre à tout ça, c’est en jouant au football. Et c’est vraiment quelque chose qu’on ne doit pas oublier ».

Décidément aussi élégant sur un terrain qu’en interview, la star blaugrana n’est pas du genre à tirer la couverture à elle. Pourtant, et c’est loin d’être une hérésie, le meneur de jeu a semble-t-il toutes les cartes en main pour remporter le Ballon d’Or au nez et à la barbe de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Mais là encore, d’une humilité à toute épreuve, le joueur refuse de crier victoire : « C’est une question qui ne se pose pas, puisqu’on ne décide pas. La seule chose qui me préoccupe, c’est de bien jouer, de me sentir à l’aise. Et puis je ne suis pas là pour rivaliser avec les autres. Si je pouvais, je le donnerais volontiers encore une fois à Messi ». Mais nul doute que si beaucoup d’amoureux du beau jeu pouvaient le donner, ils ne se feraient pas prier pour le décerner à Andres Iniesta.

Khaled Karouri






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image