leral.net | S'informer en temps réel

L’OL s’impose in extremis dans un match riche en buts !

Alors qu'il menait 1-3 à la pause, l'Olympique Lyonnais s'est fait peur avant de s'imposer dans les derniers instants du match (3-4).


Rédigé par leral.net le Vendredi 5 Octobre 2012 à 08:55 | | 0 commentaire(s)|

L’OL s’impose in extremis dans un match riche en buts !
Seul leader du groupe I avec 3 points avant le déplacement en Israël et cette rencontre face à l’Hapoel Shmona, l’Olympique Lyonnais avait une belle carte à jouer ce soir. Pour éviter de trop solliciter ses cadres, Rémi Garde avait toutefois choisi de faire tourner. Le coach rhodanien a donc décidé d’aligner un onze de départ marqué par les retours de Koné et de Fofana, et les premières titularisations de la recrue estivale Fabian Monzon et du jeune Rachid Ghezzal.

Obligés de faire un bon résultat pour maintenir le rang français en coupe d’Europe après les défaites parisiennes et lilloises, les Gones ont cru vivre un cauchemar en début de match en concédant l’ouverture du score. Sur un centre venu de la droite, Shimon Abuhazira profite de l’apathie de la défense lyonnaise pour ajuster Vercoutre (1-0, 7e). Chahutés par une grosse ambiance, les partenaires de Lisandro Lopez n’ont cependant pas eu le temps d’avoir peur. Comme face à Troyes ou Lille, les septuples champions de France ont su trouver les ressources pour recoller au score.

Profitant d’un ballon mal renvoyé aux 25 mètres, Gueida Fofana égalise d’une belle frappe (1-1, 17e). Son premier but depuis août 2011. Revigoré et emmené par un bon Ghezzal, l’OL accentue sa domination territoriale en exerçant un pressing haut. Une tactique payante. Fauché, Lisandro obtient un coup franc à l’entrée de la surface. Titularisé pour la première fois de la saison, Monzon transforme la sanction d’un enroulé imparable (1-2, 22e). La machine lyonnaise est lancée et moins de dix minutes après, c’est Anthony Réveillère qui fait le break au terme d’une action collective rondement menée (1-3, 31e). À la pause, Lyon peut voir venir.

Mais l’Hapoel Shmona n’est pas invaincu à domicile sur la scène européenne pour rien. Profitant du relâchement des Lyonnais sans doute trop rassurés, Levi avance tranquillement dans le camp adverse avant d’armer une frappe qui transperce Vercoutre (2-3, 51e). Agacé sur son banc, Garde n’a pas apprécié. Mais que dire de la suite des événements. Koné provoque un penalty sur Abuhazira qui se fait justice lui-même (3-3, 66e). Tout est à refaire. La fin de match est ouverte et c’est une nouvelle fois Lyon qui manque de terminer en boulet de canon, mais c’était sans compter sur un double sauvetage sur leur ligne des Israéliens très volontaires.

Néanmoins, il faut croire que les Gones ont un mental d’acier cette saison. Sur un ultime corner dans le temps additionnel, Fofana vient placer sa tête et s’offre un doublé (3-4, 90e). Et un grand bol d’air frais à son club par la même occasion. Toujours leader de son groupe, Lyon compte désormais trois points d’avance sur le deuxième (Sparta Prague) et cinq sur les Basques de Bilbao qu’il recevra dans trois semaines.

Matthieu Margueritte






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image