leral.net | S'informer en temps réel

L’OM a même des regrets...

Heureux d'avoir rivalisé avec les stars du PSG, les joueurs de l'OM pouvaient même exprimer leurs regrets au coup de sifflet final.


Rédigé par leral.net le Lundi 8 Octobre 2012 à 09:01 | | 0 commentaire(s)|

L’OM a même des regrets...
Toujours leader de la Ligue 1. L’OM peut avoir la banane ce matin, puisqu’il a empêché son ennemi numéro 1 de lui ravir la première place du championnat. Pour cela, il a appliqué le plan prévu par Élie Baup, à savoir un engagement permanent et une détermination sans faille. La confiance accumulée depuis le début de la saison a fait le reste. Si la plupart des joueurs estimaient que le match nul était logique, certains pensent qu’il y avait la place de faire mieux. « Je pense que c’est un point mérité vu la physionomie du match. On est juste un petit peu déçus, parce qu’on prend deux buts qu’on aurait pu éviter. Mais c’est le football. En deuxième mi-temps, les deux équipes se craignaient davantage. On a essayé de pousser, mais ça n’a pas suffi », a indiqué Kaboré à la fin de la rencontre.

André-Pierre Gignac, héros marseillais du soir, partage le même avis. « Je suis heureux d’avoir pu marquer ces deux buts. En étant Marseillais, marquer contre le PSG, c’est encore plus excitant. D’entrée, on leur a mis une grosse pression. On a eu une grosse débauche d’énergie. C’est peut-être aussi pour ça qu’on prend ces deux buts sur deux coups de pied arrêtés. Le résultat nul est quand même une petite déception, parce que je pense qu’on aurait pu mieux faire », a-t-il glissé, preuve que les Olympiens éprouvaient quelques regrets au coup de sifflet final.

Au micro de Canal Plus, Benoît Cheyrou a lui ironisé sur le doublé de Gignac. « On a fait un match courageux, on a tout donné. Sur deux coups de pied arrêtés, Zlatan a marqué. Ils se sont faits “ André-Pierre-iser ” aussi. Ce qui était important ce soir (hier), si on ne gagnait pas ce match, c’était de ne pas le perdre. Il y avait un peu de fatigue des deux côtés. Beaucoup nous voyaient prendre quatre, cinq, six à zéro. Ce n’était pas le plus grand match de la saison de notre part ou pour le spectacle mais c’est un bon résultat quand même », a-t-il jugé. Peut-être le meilleur résumé de la rencontre.

Aurélien Léger-Moëc






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image