leral.net | S'informer en temps réel

L’OM accélère pour Milos Krasic

Annoncée il y a un mois, la rumeur Milos Krasic fait son retour du côté de l’OM. Improbable au premier abord, cette piste serait étudiée très sérieusement par Didier Deschamps et aurait l’avantage d’être plus qu’abordable pour les finances limitées du club phocéen.


Rédigé par leral.net le Lundi 11 Juin 2012 à 10:01 | | 0 commentaire(s)|

L’OM accélère pour Milos Krasic
« Pour vous dire la vérité, je ne pense pas qu’il ira en France. Aucune équipe française ne l’a contacté, ne m’a approché ou n’est même entrée en contact avec la Juventus. Mais en football, toute équipe a une chance d’enrôler un joueur avant qu’une autre ne le fasse à sa place, alors on verra. » Voilà ce que nous déclarait l’un des représentants de Milos Krasic il y a quelques semaines au sujet d’un éventuel intérêt de club français. Oui, mais voilà tout va très vite dans le football et il semblerait que le club phocéen se soit décidé à passer à l’action dans le dossier menant au milieu serbe.

À en croire le média italien Sportmediaset relayé par La Provence, Didier Deschamps aurait fait de l’ancien crack du CSKA Moscou l’une de ses priorités estivales. Si un transfert parait impossible au vu des finances de l’OM, un prêt serait envisageable. Une aubaine pour le coach marseillais qui pourrait récupérer à moindre coût un joueur expérimenté et un grand nom du football européen malgré une sacrée baisse de régime depuis son arrivée à la Juve.

Rassuré depuis son passage à la DNCG, la direction de l’OM s’active malgré tout pour dégraisser son effectif et pour vendre un ou deux joueurs côtés (Loïc Rémy). Le recrutement d’un Milos Krasic entrerait parfaitement dans la politique du club phocéen sur le mercato, à savoir des renforts de talent à moindre coût. D’autant que les 150 000 € de salaire net mensuel de l’international serbe sont largement à la portée du champion de France 2010.

Quant au joueur, s’il n’était pas vraiment emballé à l’idée de jouer en L1, ses difficultés à la Juve, la concurrence accrue, le manque de confiance d’Antonio Conte pourraient avoir raison de son l’avenir au sein du club turinois. Pas vraiment convoité, il pourrait finalement succomber à la proposition marseillaise. Si la piste menant au Serbe est encore loin d’être concrète, ce regain d’intérêt de l’OM pour Milos Krasic devrait rassurer les supporters marseillais sur les ambitions de leur club sur ce mercato estival.

Sébastien DENIS






Hebergeur d'image